Thomas Van Hamme et Julie Taton se livrent à une expérience inédite

Pour le docu Jeune à tout prix diffusé dimanche dernier, Julie Taton et Thomas Van Hamme se sont soumis à de bien curieux régimes anti-âge. Quelles conclusions tirent les deux animateurs de RTL-TVI de cette expérience? Débriefing complet.

1344367

Quatre mois de diète new age pour l’ex-Miss Belgique, six mois d’hormones de croissance, de cortisone et de testostérone pour l’animateur vedette de RTL-TVI. Diffusé ce dernier dimanche, le docu-magazine Jeune à tout prix de la télé privée n’y a pas été mollo avec le script. D’autant que Thomas Van Hamme a été soumis au traitement choc du Dr Thierry Hertoghe. Un pape pour les adeptes de la médecine anti-âge, un extrémiste de l’hormonothérapie pour les autres. Cela a-t-il réellement marché? Au point de lui faire pousser des ailes? Et qu’en est-il des effets secondaires? Hors caméra, l’animateur fait une pause entre deux piluliers et tombe le masque. Vous voulez vraiment tout savoir?

Pourquoi avoir accepté de jouer les cobayes pour cette émission? C’était un choix de la production?

Thomas Van Hamme – Même pas. Julie et moi avons nous-mêmes proposé ce qui nous intéressait le plus. Moi, j’ai 46 ans et des horaires de fou où je me lève à 4h30 pour parfois finir à 19 h. J’avais entendu parler de la méthode du Dr Hertoghe et je connais pas mal de gens qui suivent ce type de traitement et qui en sont ravis. Je connais notamment une femme de 85 ans qui fait encore du ski!

Vous aviez déjà essayé ce type de traitement?

T.V.H. – Non, mais j’ai toujours été attiré par tous ces compléments alimentaires que l’on voit notamment dans les magasins américains. Et ce n’est sans doute pas un hasard si j’ai suivi ce type de traitement alors que Julie est partie sur une tout autre voie. Prendre une pilule et fermer les yeux est sans doute une démarche plus masculine!

Qu’avez-vous pris exactement?

T.V.H. – Outre un max de vitamines et de minéraux, j’ai pris de la DHEA, de l’hormone de croissance, de l’hormone thyroïdienne, de la testostérone, de la cortisone… Mais aussi un médicament contre l’incontinence. Pour gonfler ma peau, apparemment…

Et alors?

T.V.H. – Malgré mes semaines hallucinantes, j’ai une pêche d’enfer. Mais aussi une meilleure résistance à la fatigue. J’ai besoin de moins de sommeil mais je dors mieux. Je me réveille même parfois une heure plus tôt! Mes idées sont aussi beaucoup plus claires, ce qui est visiblement un des effets de l’hormone de croissance. Dans leur jargon business, ils appellent d’ailleurs ça "l’hormone des managers". Je résiste aussi beaucoup mieux au stress. Mais peut-être est-ce l’effet des doses massives de magnésium? En tout cas, je suis bien plus zen et je confirme également l’effet de la testostérone sur ma libido… Je ne me sens pas dopé, juste très en forme! 

La suite dans le Moustique du 22 avril 2015

Sur le même sujet
Plus d'actualité