Take Shelter

Avis de tempête sur les sorties ciné avec ce bijou de précision paranoïaque et de mécanique angoissante.

219163

2012, année annoncée apocalyptique, pouvait difficilement mieux commencer! C’est précisément un film sur la fin du monde qui marque le début de nos coups de cœur de l’année. Implacable de bout en bout, Take Shelter ne renferme ni 3D bluffante ni poursuites pétaradantes. Et c’est justement grâce à cette économie de moyens que le film réussit à distiller un climat angoissant de bout en bout. Curtis, mari et père de famille bien rangé, enchaîne les cauchemars terrifiants, annonciateurs d’une apocalypse imminente. Mais à force de vouloir éviter aux siens un mal qu’il est le seul à imaginer, il finit par devenir un danger pour eux. Surtout lorsqu’il veut les enfermer dans un abri souterrain anti-tornade!

Découvert dans la love story destroy et romantique Bug (2006), Michael Shannon était depuis habitué aux rôles dérangés (échappé de l’asile dans Les Noces Rebelles, gourou inquiétant dans My Son, My Son, What Have Ye Done). S’il ne change pas vraiment de registre tant il a la maîtrise (et la gueule) de l’emploi, c’est surtout l’exploitation exceptionnelle de son charisme ambivalent qui fait mouche et qui effraie. Tour à tour papa gâteau, époux aimant (de la gracieuse Jessica Chastain découverte dans Tree Of Life) et incontrôlable flippé, Shannon ne joue pas l’angoisse, il l’incarne!

Outre ce casting irréprochable, l’autre grande qualité du film tient au fait que rien n’y est innocent. Pas une seule image ne s’avère insignifiante ni inutile. Si bien que cette réalisation, qui s’abreuve aussi bien au J.J. Abrams de Super 8 qu’à David Lynch en général, ne livre pas tous ses secrets quand les lumières se rallument. Et poursuit le spectateur bien après la sortie de la salle, signe distinctif des vrais grands films…

Voir les salles où ce film est à l'affiche

Take Shelter
Réalisé par Jeff Nichols (2011). Avec Michael Shannon, Jessica Chastain, Tova Stewart – 116’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité