Stromae: La valse à mille temps

Alors on danse l'a porté jusqu'à la scène. Entre Brel, new-beat et Magritte, il dompte le mic, le trac et les masses. Reportage.

21699

Apporter la bonne humeur dans les jardins d'enfants tout en secouant le dancefloordes clubs les plus trendy de la planète. Faire chialer grand-mère et faire prendre conscience aux imbéciles que le rap, eh bien oui, c'est aussi de la poésie. Voilà les vertus d'Alors on danse, premier tube belge à vocation internationale depuis Pump Up The Jam de Technotronic. Son auteur, Paul Van Haver, alias Stromae, était encore stagiaire à NRJ Belgique voici un an et demi. Aujourd'hui, il chante avec Jamel au Bataclan, échange des mails avec Will.i.am, est ami avec Kanye West sur Facebook et est cité comme "coup de cœur" par Mylène Farmer dans Paris Match.

Malgré le succès et les récompenses, Stromae reste ce gentil boy next door. Ce garçon d'à-côté qui a laissé la panoplie bling-bling au placard, sourit comme il respire et érige la simplicité en mode de vie. Mais, c'est vrai, Stromae est jusqu'à présent le maestro d'un seul tube. Il doit encore tout prouver, notamment sur scène. Sans rien révolutionner, il propose un spectacle fédérateur qui mélange l'humour, l'émotion, les infrabasses et les clins d'œil. Nous l'avons suivi lors de sa première à l'Ancienne Belgique.

[…]

20h45: La loge

"Je suis du genre superstitieux. La seule fois où je suis monté sur scène sans mon nœud pap, j'ai cru que j'allais tout foirer. Avant le concert, j'évite donc les rituels car j'aurais trop peur d'oublier quelque chose. On se fait une accolade, on se dit qu'on va mettre le feu et on lâche une vanne. Ces derniers jours, avec mes musiciens Yoshi (ex-DJ de Diam's) et Simon Le Saint (le fils de Dani Klein de Vaya Con Dios), nous parlons beaucoup de "tiche". Tu vois, ça ne vole pas très haut, mais c'est aussi une manière d'évacuer le trac."

21h00: Le concert

Stromae monte sur scène sur la musique de Bienvenue chez moi. Il n'a pas oublié son nœud pap ni le pull jacquard au col en "V". Il fait des grands gestes comme le grand Jacques. Le décor est minimaliste mais l'effet garanti. Des écrans aux contours graphiques épurés, des lasers, ses deux musiciens avec chapeau melon à la René Magritte et laptop. La star se fait tour à tour poète urbain, prédicateur façon Faithless, joggeur sur tapis roulant, MC et professeur. Les infrabasses dépassent les 100 dB.

22h00: L'invité

Venu en droite ligne du bar de l'AB, Arno déboule pour interpréter en duo rock/hip-hop le classique Putain putain de TC Matic. Le public, de 15 à 40 ans, est en transe. C'est le moment le plus hot du concert. De manière assez étrange, Stromae calme les débats en clôturant le concert seul derrière son pupitre avec une version de Cheese qui donne le bourdon. Il revient en rappel, dans une ambiance tout aussi religieuse, pour sa reprise symphonique de Alors on danse. Les bras écartés, la bave sur la mâchoire, les larmes au bord des yeux. Si Brel devait chanter en 2011, il s'appellerait Stromae.

22h30: L'after party

Arno est au bar avec l'envoyé spécial de Moustique, Stromae signe des autographes, avale un thé au miel, retrouve sa famille et pense déjà à la suite des événements. "Nous avons reçu notre bus de tournée ce matin. Il est garé devant l'AB, tout rouge avec des consoles de jeu, un lecteur DVD et des couchettes. La vraie vie sur la route va commencer."


Photos: Frédéric Sierakowski – Isopix

En concert

Le 20/4 à l'AB (complet)
Le 7/5 à l'Inc'Rock, à Incourt.
Le 7/7 aux Ardentes, Liège.
Le 23/7 aux Francofolies de Spa.

A la télé

D6bels On Stage Jeudi 31 La Deux 22h45

Hep Taxi! Dimanche 10 La Deux 22h40.

Sur le même sujet
Plus d'actualité