Star Wars – Ces Belges qui ont charmé George Lucas !

Dernier jour à la Star Wars Celebration… et nous avons déniché des Jedi belges très impliqués !

1342807

Les pieds bien sur terre, mais la tête dans la Guerre des Etoiles, Stefan Cembolista est à la tête d’une délégation d’une quinzaine de fans belges qui ont effectué le déplacement à Anaheim… et ne le regrettent pas. Puisque, en visitant les travées de la convention quelques heures avant le public, le réalisateur du prochain Star Wars, J.J. Abrams, s’est longuement arrêté devant leur dernière création: une sorte de moto volante qui n’était présente que quelques secondes dans la première bande-annonce du film dévoilée en décembre dernier. « Il était bluffé ! Car nous avons réussi à reproduire très fidèlement, et au centimètre près, un engin encore inconnu de la plupart des gens », explique Stefan. « Il a apprécié notre boulot à un point tel que des gens des studios Lucas sont revenus nous voir ensuite, de sa part, pour voir dans quelle mesure nous pourrions travailler avec eux, cette fois carrément sur les films. »

Un rêve éveillé pour ce bricoleur-né. Qui a choisi un hobby bien particulier: reproduire des costumes issus de l’univers de Star Wars, des engins ou des décors emblématiques de la saga, destinés à ce que les visiteurs des conventions de fans puissent s’y faire photographier. C’est donc à son club de passionnés que nous devons, notamment, en copie parfaite, le poste médical dans lequel Skywalker se fait soigner au début de L’Empire contre-attaque, un intérieur du Faucon Millénaire plus vrai que nature, ou encore une reproduction très soignée d’un TB-TT, sorte de chameau métallique lancé par les armées de Dark Vador contre les Rebelles, là aussi dans L’Empire contre-attaque.

« C’est juste un hobby, mais cette occupation a fini par prendre beaucoup de place dans ma vie. Là, nous sommes  encouragés par les producteurs des films. C’est une fantastique reconnaissance de notre travail, et un énorme motif de fierté. On verra où cela nous mènera… » Peut-être aux confis d’une galaxie lointaine, très lointaine de sa base d’Alost, à portée de X-Wing de Bruxelles.

Sur le même sujet
Plus d'actualité