SONS & DAUGHTERS – Mirror Mirror

Métallique et minimaliste. Dès les premières mesures de Silver Spell, une introduction tendue aux percussions menaçantes, le groupe nous fait comprendre qu’il a renoncé à la pop fougueuse de son album précédent, "This Gift", pour adopter un régime draconien.

43223

Toujours absorbée par la puissante dynamique vocale Adele Bethel/Scott Peterson, "Mirror Mirror" s’ancre sur une batterie sèche, des synthés inquiétants et des résonances new-wave totalement assumées. On n'y rigole pas beaucoup, mais l’aridité sur laquelle les Ecossais ont décidé de tout miser se révèle parfois plus malicieuse qu’elle n’y paraît, à l'instar de Ink Free boosté par une rythmique à la machine à écrire. – G.P.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/nXTjQfGtj3Q » width= »425″></iframe>

 

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/coosVVq6uUo » width= »425″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité