The Soft Moon – Deeper

1365429

A l’heure du troisième album, Luis Vasquez préside toujours à la destinée de The Soft Moon. Si l’Américain vit sous le soleil californien, sa musique se complaît plutôt à l’ombre des palmiers ou à la nuit tombée. Ainsi, sur "Deeper", des synthés carbonisés carburent à la new-wave, des hymnes post-punk cabriolent dans les friches du rock industriel et, dans les hauts fourneaux, mélodies et mélancolie fusionnent pour donner vie à des tubes en fer foncé (Black). Emballée avec soin, la production rappelle celle de Martin Hannett (Joy Division) et les débuts de Depeche Mode. La classe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité