Smells like hip-hop: Un web-docu pour comprendre le hip-hop à la française

En un Web-docu très fouillé, le rap français s'affranchit de ses clichés.

334939

À la manière du rock en Angleterre, le hip-hop a forgé plusieurs générations de petits Français à son image. Pure expression de la rébellion, ce mouvement est aujourd'hui le socle de l'identité retrouvée d'une pléiade de marginalisés. Vêtements, graphisme, musique, danse… En trente ans d'existence, le courant musical s'est totalement inscrit dans le langage de tous les jours. Pourtant, à cet art du bitume français manquait un historique.

Voilà enfin chose faite grâce à l'introspective série documentaire Smells like Hip-Hop que livre Mr. Rocket, figure active du rap hexagonal. Sa ligne de conduite? L'authenticité. Un mot que l'on retrouve à la fois dans le fond de ces capsules et dans la qualité du montage. Très artisanale, la forme se voit parfois bâclée au profit des propos. A l'image du rap? Un détail vite oublié. Destinés au Web, ces 26 reportages de cinq minutes "pour ceux qui savent, ceux qui ne savent pas et ceux qui croient savoir", dixit leur créateur, s'articulent à la manière d'un abécédaire.

Voyageant d'Authentique à Zulu Nation, Mr. Rocket rassemble tous les protagonistes du milieu (IAM, NTM, Stomy Bugsy, Faf Larage…) dans un entrelacs d'une centaine d'interviews déliées. Se joignent également les paroles des réalisateurs, créateurs de bijoux et paroliers emblématiques du mouvement urbain, illustrées d'archives souvent rafraîchissantes. Revoir JoeyStarr en adolescent break-danseur débutant a quelque chose de réjouissant. Pareil pour Denisot, présentateur du Grand Journal, qu'on découvre fervent amateur de hip-hop. De quoi donner une tribune instructive à une bande d'artistes trop facilement réduits au rôle de racailles bling-bling.

Découvrez sans attendre ce web-docu sur canalstreet.canalplus.fr/arts/smells-like-hip-hop/
2 épisodes par semaine

Sur le même sujet
Plus d'actualité