Skyfall

Avec ce Skyfall très réussi, James Bond prouve qu'il est comme Mick Jagger. Un vieux beau loin d’avoir dit son dernier mot.

644150

Rencontré voici un an à Londres, lors du tout début du tournage de ce 23e long métrage de James Bond, son réalisateur Sam Mendes (American Beauty, Les noces rebelles…) avait levé un coin du voile.

"Ce nouveau volet surprendra les fans. Car il sera plus sombre et que 007 y sera confronté à son passé. Je vous promets un Skyfall surprenant et survolté." Promesse tenue. Car si l’histoire est un peu simple, voire carrément simpliste (L’autorité de M, excellente Judi Dench, est remise en cause et elle ne peut plus compter que sur Bond pour contrecarrer les plans du mystérieux Silva, alias Javier Bardem, un des "meilleurs mauvais" qu’ait croisés l’agent secret au cours de son existence), que peu de nouveaux gadgets répondent à l’appel et que les Bond Girls se voient réduites à leur plus simple inexpression, Skyfall est l’un des meilleurs épisodes de la saga.

D’abord grâce à des scènes d’action, dont la traditionnelle poursuite inaugurale ou un final digne de Fort Alamo, tonitruantes. Et puis, parce que pour rajeunir Bond, Mendes a su le faire vieillir avec élégance. Cette patine du temps passe par des révélations sur l’origine du personnage, ses failles et ses convictions, sans oublier quelques traits d’humour à froid bien sentis.

En résumé: un parfait mélange entre le prévisible et l’inattendu. Avec ce Skyfall très réussi, Bond ne pouvait pas rêver plus belle bougie pour ses cinquante ans. Car ce film lui ouvre de nouvelles portes sur un avenir… royal.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

Skyfall
Réalisé par Sam Mendes. Avec Daniel Craig, Ralph Fiennes, Javier Bardem – 145’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité