SHAKA PONK – The Geeks and the Jerkin’ Socks

Issu de cette génération qui mêle sans complexe musique, graphisme et expériences multimédias, les Français de Shaka Ponk sortent un troisième album aussi explosif que ses prédécesseurs.

52427

Pour ouvrir l'album, Let's Bang est une chanson électro-rock à l'humeur pop et radiophonique. Un tube alternatif, quoi. Pour le fermer, c'est Bertrand Cantat qui vient chanter sur Palabra mi amor, sorte de morceau de Noir Désir revisité par une centrale électrique. Entre ces deux extrêmes, le groupe, rejoint par la chanteuse anglo-égyptienne Samaha, franchit plusieurs fois le mur du son en mêlant décharges punks, puissance indus, rythmes électro et martèlements big beat. Un peu fatigant pour les oreilles sur la longueur, ce troisième album déborde d'énergie et devrait confirmer Shaka Ponk dans son statut de groupe à absolument voir sur scène. Si, du moins, vous n'avez pas peur des publics fous sautant dans tous les sens.


LE 5/8 À ESPERANZAH!

 

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/A2BvVyPOfYk » width= »425″></iframe>

 

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/wzPKy8r0Xps » width= »425″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité