Scorsese fait sauter la banque!

Une comédie dopée aux dollars, à la drogue et au sexe! Du grand Scorsese qui nous montre qu’il est possible de s’enthousiasmer durant trois heures pour le destin d’un bouffon doublé d’une ordure.

Réalisé par Martin Scorsese. Avec Leonardo DiCaprio, Jonah Hill, Margot Robbie - 179’.

1013268

Quand, après une première incursion du côté du cinéma familial (Hugo en 2011), Martin Scorsese avait annoncé que son prochain film pourrait prendre les traits d’une comédie, le scepticisme nous a envahi. Mais c’était oublier deux choses. Tout d’abord, Martin voyait ce projet en association avec celui qui lui a permis de sortir certains des meilleurs films de sa carrière: Leonardo DiCaprio (Les infiltrés ou Shutter Island), ce qui reste un gage de qualité. Ensuite, ce film repose sur un scénario d’enfer. Taillé sur mesure pour donner naissance à une histoire pleine de bruit, de fureur et de folie.

Le loup de Wall Street est en fait une adaptation du roman éponyme signé Jordan Belfort, courtier tendance bandit de grands chemins en col blanc. Qui a bâti un système selon lequel les petits épargnants crédules ne peuvent que perdre des plumes (et surtout leurs économies) au petit jeu pervers qu'il a mis en place. Tout se passe donc à coup d’argent facile, de filles qui ne le sont pas moins, et de drogues qui font monter aussi haut que la soif de pouvoir, jusqu’au jour où les autorités décident enfin de sonner la fin de la récré. Aussi hilarant qu’absurde, ce film, avec un DiCaprio extraordinairement habité par son personnage de fou furieux, dresse aussi un constat glaçant sur notre époque. Comme le faisait Taxi Driver il y a 37 ans! Quand on vous disait que Scorsese n’avait pas changé!

Sur le même sujet
Plus d'actualité