RTL-TVI réaménage son après-midi

La chaîne éjecte La boutique et Allô Tarot de ses après-midi pour une vraie progra télé "familiale". Pour mieux fidéliser son public.

786317

Exit le télé-achat et la voyance douteuse, RTL-TVI fait le ménage dans ses après-midi. Non pas que ces "programmes de diversification" ne rapportent pas de l'argent à la chaîne. Que du contraire! S'ils giclent de la grille de RTL-TVI en journée, c'est parce que la chaîne veut une programmation cohérente sur sa chaîne leader. Ce changement gomme l'aberration qui consistait à lâcher son spectateur face à ces programmes commercialement concédés juste après le 13 heures et Face à face pour ne le retrouver que vers 17 heures. Avec le défi d'entamer chaque jour une reconstruction d'audiences.

Dès le 21 avril, la programmation de midi à minuit sera entièrement RTL-TVI avec des après-midi repensés. Mais comment? "Ce retour à une programmation linéaire consistera à proposer un mix de fictions – téléfilms et séries – et de magazines acquis" explique Erwin Lapraille, le directeur de la programmation. 

Téléfilms. "Après Face à face, plutôt que d'échouer dans une Boutiquede télé-achat où il n'a pas spécialement envie d'être à cette heure-là, le téléspectateur aura dorénavant droit à des téléfilms, des rediffusions ou des inédits, de types différents selon les jours. Les lundi, mardi, jeudi et vendredi, ce seront plus des drames ou des comédies romantiques. Mercredi, un rendez-vous plus familial. On va commencer par reprendre les sept saisons de Camping Paradis. Et le samedi, on proposera un film d'action."

Séries. Dans la foulée, il y aura toujours une série de 52 minutes. Pour l'instant, Army Wives.

Téléréalité. Enfin, vers 16h30, RTL-TVI installe une téléréalité de M6, Les reines du shopping, animée par Cristina Cordula. "On espère bien, si l'émission marche, en développer une version belgicisée. Comme on l'a fait avec Le dîner presque parfaitqui referme l'après-midi", indique Erwin Lapraille.

3 questions à … Stéphane Rosenblatt

Le directeur de RTL-TVI est content. Enfin, aboutit sa réflexion sur la nécessité de muscler les après-midi. "Une priorité stratégique" explique Stéphane Rosenblatt.

Pourquoi maintenant?

Les planètes sont alignées pour le faire. On sort d'une période économique fragile où les revenus que nous procuraient la call TV et le télé-achat étaient nécessaires. Aujourd'hui, nos perspectives financières se stabilisent, donc, on saute le pas. On change aussi car nous devons consolider nos audiences à un moment où s'accentue le phénomène de fragmentation des publics. Il existe un vrai public d'après-midi qui nous avait quittés à cause de cette rupture dans notre programmation propre. On doit le récupérer et le fidéliser pour ne pas devoir ramer à le réunir en fin d'après-midi et début de soirée.

L'objectif, c'est clairement l'audience…

Les audiences desBoutique et Allô tarot étaient tellement basses, autour des 5 %, qu'on ne peut que grimper. On peut légitimement tripler cette part de marché. 15 %, c'est jouable. Notre vocation est de redevenir leader dans ce créneau d'après-midi où jusqu'à présent les moins âgés vont sur TF1 ou AB3 et les seniors sur la RTBF. Notre nouvelle offre vise à ramener vers nous un public familial de 40 ans le plus large possible.

Avouez que vous êtes aussi content de gommer l'image négative générée par ces programmes de voyance et de télé-achat…

Précision, ces programmes seront toujours disponibles mais sur Club et Plug, ou la nuit sur TVI. Ceci dit, on a toujours assumé cette programmation rentable. Cela s'est fait dans un contexte éthique et légal très strict. Il y a eu polémique et critiques, mais à aucun moment RTL-TVI n'a été mise en cause. Pour moi, en tant que tel, le télé-achat n'a pas une connotation négative. Mais c'est vrai que l'image positive d'une chaîne leader découle davantage d'une présence avec sa propre programmation sur un maximum de créneaux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité