Rodrigo & Gabriela

Le duo mexicain en démonstration à Werchter. "Bonjour Werchter.  Nous sommes très heureux d'être là. C'est la première fois que nous nous retrouvons sur la grande scène.  Nous allons jouer des extraits de notre nouvel album "9 Dead Alive" et aussi quelques titres plus anciens." 

1135791

Dit comme ça dans la bouche de la pulpeuse Gabriela Quintero, les choses paraissent très simples pour le duo mexicain. Mais quand ils jouent,  c'est une autre affaire.

Artisans de la six cordes, les Mexicains offrent une fête de la guitare acoustique transgénérationnelle en délivrant un set festif époustouflant qui n'est en rien comparable à tout ce qu'on peut entendre à Werchter.   Sans jamais tomber dans la démonstration,  Rodrigo & Gabriela réinventent le terme "fusion instrumentale" en s'inspirant du rock, du jazz, du metal et de la musique latino.

 

 

Ils ne parlent quasi jamais entre les morceaux, ne chantent donc pas, mais communiquent avec leur sourire, leurs ondulations et leurs accords irrésistibles. Le public de Werchter ne s'y trompe pas et répond au quart de tour quand Rodrigo l'invite à jouer des percussions des mains ou à se déhancher. Deux petites caméras fixées au bout de leur instrument nous font découvrir des doigts félins  qui caressent,  pincent et frappent les cordes. C'est tout simplement magique. Quand il ne se concentre pas sur son jeu, Rodrigo se charge de communiquer par gestes avec l'assistance. Gabriela, elle, saute à pieds joints, secoue les cheveux comme une fan de metal (qu'elle est) et la magie opère. Un concert qui fait du bien.

 

 

Les trois moments forts du concert

#1 Quand ils déboulent sur scène sans crier gare et enchaînent  The Soundmaker et Hanuman.

#2 Les deux solos respectifs de Rodrigo et Gabriela en milieu de concert.

#3 Leur relecture d'Orion de Metallica.

 
> Ne manquez aucune des reviews sur notre blog spécial Festival!

Sur le même sujet
Plus d'actualité