Rock Werchter: Nos bons plans

Cette année, Rock Werchter pulvérise encore ses records. Complet depuis le mois de mai, le festival va accueillir une assistance cumulée de 340.000 personnes (soit 85.000 par jour). 

407878

Oui, c'est impressionnant, surtout quand on a perdu sa copine au milieu de la foule et que la batterie de son GSM est à plat.

Cette année encore, la Rolls des festivals fait très fort au niveau de la programmation. À l'exception de Springsteen, tout ce que la planète rock/pop/électro compte d'important et qui a une actualité scénique garera son bus dans la plaine du Brabant flamand ce week-end. Notre sélection…

The Cure: Jeudi 28, Main Stage, 23 h.

Les vétérans emmenés par Robert Smith ne recueillent que des éloges depuis le début de leur nouvelle tournée qui est notamment passée par le Pinkpop. Généreux, volontiers rétromaniaque et visuellement toujours impressionnant, The Cure, c’est LE groupe que veulent voir en concert tous les spectateurs de Werchter, y compris les plus jeunes.

Skrillex: Jeudi 28, Marquee, 1 h.

Le nouveau prince du dancefloor a récolté trois Grammys et a tout retourné au Lotto Arena en avril dernier. Ce week-end devrait être celui de la consécration pour Sonny John Moore. Dommage qu'il joue à la même heure que Justice.

Jack White: Vendredi 29, Main Stage, 18h40.

Avec "Blunderbuss", Lonesome Jack est l'auteur de l'un des meilleurs brûlots rock de ce premier semestre. Élégant, imprévisible et toujours impérial en festival. Avec The Cure, c'est le nom qui revient le plus souvent dans la wishing list des spectateurs.

Pearl Jam: Vendredi 29, Main Stage, 22h25.

En vingt ans d'existence, la formation de Seattle n'a jamais joué deux fois le même répertoire sur scène et n'a jamais bradé le moindre concert. Avec elle, c'est toujours du 200 %. Un exemple d'intégrité et une expérience live qui laissent toujours des traces dans les esprits. Voir notre interview en page 54.

Beirut: Vendredi 29, The Barn, 0 h.

Zach Condon a digéré ses influences balkaniques et signe avec "The Rip Ride" son dernier album paru en septembre 2012, son œuvre la plus personnelle. Mélancolique, vibrant, brûlant, euphorique: Beirut, c'est un peu tout ça. Une invitation qui ne se refuse pas.

Du 28/6 au 1/7 à Werchter. Complet.
www.rockwerchter.be

À Werchter…

On suit sur www.moustique.be tout ce qui s'y passe.
On fête l'ouverture d'une troisième scène, The Barn.
On arrive à l'heure car tout commence à l'heure.
On boit de l'eau gratos.
On fait pipi gratos.
On retire beaucoup d'argent à l'ATM pour tout le reste.
On profite des concerts car il n'y a rien d'autre à faire.
On ne fait pas son malin avec la sécurité.
On file des rancards devant le stand Humo.
On lit avant les pages people de Story pour reconnaître tous les B.V. au village VIP.
On ne verra pas cette année des festivaliers hollandais avec le maillot "oranje".

Sur le même sujet
Plus d'actualité