Rock Werchter: Les Kaiser impériaux!

Les Kaiser Chiefs, c’est un peu le fast-food du rock: le goût reste immuable d’année en année, on a l’impression d’avoir assez mangé, puis c’est la dalle dix minutes après! Mais peu importe, finalement! Car, comme le chanteur Ricky Wilson nous le confiait avant de monter sur scène: “L’essentiel reste le fun immédiat.” Et question fun, le groupe de Leeds a assuré, comme ses quatre fois précédentes au même endroit.

38906

Tous les tubes (I predict a riot, Ruby et les autres) sont de la revue, et Wilson, comme à son habitude, escalade les baffles, saute dans les premiers rangs et pique des sprints incessants d’un côté à l’autre de la scène. Si ce concert ne brille pas par son effet de surprise, il explose toutefois grâce à la force de conviction des hymnes du groupe, taillées sur mesure pour les radios fm et les festivals où les spectateurs n’attendent pas autre chose que des incitations à se rouler les uns sur les autres. Et puis, détail qui ne gâche rien: les titres du nouveau The Future is Medieval passent eux aussi parfaitement la barre.

Les fans d’Iron Maiden en t-shirt Eddie et ceux de Black Eyed Peas en t-shirt à paillettes auront dû se montrer patients et souffrir en silence. Mais les autres ont adoré. Au point que le groupe a promis de revenir l’an prochain. Faudra juste veiller à éviter la fois de trop, hein, Ricky!

Sur le même sujet
Plus d'actualité