Rock Werchter: La pop kangourou de Tame Impala

Après The Vaccines, c’est le deuxième secret de mieux gardé du moment qui a pris le festival d’assaut.

38908

A l’image de leur album Innerspeaker, ces Australiens arrivent à résumer l’histoire de la pop en 45 minutes bien tassées, tout en n’oubliant pas d’y rajouter une touche de Krautrock et un soupçon de MGMT. Le résultat: un excellent moment, à la fois bruyant, coloré, groovy et planant. Il ne manquait plus que l’herbe et les pâquerettes pour que le Marquee entre vraiment en parfaite résonance avec ces sons hippies. Très à l’aise sur scène, et visiblement conquis par l’accueil local, les quatre joyeux drilles n’oublieront pas de sitôt qu’il n’y a sans doute qu‘à Werchter que l’on rencontre un public qui chante par coeur et en choeur chaque titre d’un disque à peine sorti.

Sur le même sujet
Plus d'actualité