ROCK WERCHTER: La miss Beth, un peu bof bof

Passé du statut du groupe punk do it yourself à celui d'icône mainstream grâce au méga tube Standing In The Way Of Control, Gossip a encore un peu plus déconcerté les fans de la première heure avec "A Joyfull Noise", dernier album qui doit autant à la Kylie Minogue des eighties qu'à la Sandra de Maria Magdalena.

422105

On exagère, mais à peine. Ce vendredi, sur la grande scène, Gossip a hélas confirmé ce virage douteux. Beth a beau multiplier les vannes avec le public, la sauce ne prend pas. Enfin, elle ne prend plus. La guitare funky façon Rita Mitsouko du moustachu Brace Paine est complètement effacée au profit d'un synthé puant et la spontanéité a complètement disparu.

 

Alors on passe son temps à regarder les écrans qui enchaînent gros plans (sans jeu de mot) sur miss Ditto et galerie portrait des spectateurs. Autre spécialité de Werchter, les pancartes en carton avec messages adressés aux artistes. Entre deux demandes en mariage à Beth, on a bien rigolé avec le panneau d'un fan sur lequel on pouvait lire "Please seat on my face". Il y en a qui aiment les risques. Bon, on s'égare, mais il n'y pas grand chose à retenir de ce set en roue libre si ce n'est le single -diablement efficace il faut l'avouer- Perfect World et une version à rallonge de Standing In The Way Of Control. Un peu juste.

 

La setlist

 

  • Long Long Distance
  • 8th Wonder
  • Move In The Right Direction
  • Listen Up
  • Melody Emergency
  • Four Letter Word
  • Get a Job
  • Perfect World
  • Yr Mangled Heart
  • Get Lost
  • Standing In The Way Of Control
  • Into The Wild
  • Heavy Cross

Sur le même sujet
Plus d'actualité