Rock Werchter: James Blake- Murmures du son

C'est en formule claviers/laptop, guitare et batterie feutrée que James Blake se présente sur la scène du Pyramid Marquee.

37976

Gros buzz de l'année avec son premier album sans titre paru chez Universal et son single Limit To Your Love que la fonction publique utilise en musique de fond pour vous faire patienter au téléphone, Blake n'a pas sa place dans un festival comme Werchter. Sa musique a besoin d'un confort plus propice qu'une plaine pour être appréciée et il semble en être conscient.

Quand il joue ses compositions les plus minimalitstes, on est tout le temps dérangé par les bavardages de notre entourage et lorsqu'il pousse davantage dans le dubstep pour essayer de faire bouger l'assistance, les sons infra-basses nous obligent à reculer de plusieurs mètres.  Nous avons vite renoncé. A revoir dans d'autres circonstances.

Sur le même sujet
Plus d'actualité