Rock Werchter – Haim, on n’a pas aimé

Grosse hype de cet été, le groupe des trois frangines californiennes n'a pas montré grand-chose.

897747

Elevée dans la vallée de San Fernando, Este, Danielle et Alana Haim fêtaient ce dimanche le sixième anniversaire de leur formation. Elles sont un peu trash et faussement boudeuses comme il faut pour faire la cover des Inrocks.

 

Elles portent des mini-shorts en jeans (pour deux d'entre elles) et jupe, parlent beaucoup entre leurs morceaux  et mélangent influences seventies avec un néo-folk plus débridé. Sur le papier, ça semble excitant. En live, c'est inconsistant.

 

Une reprise jouissive de Oh Well de Fleetwood Mac à qui on les compare souvent sans que nous comprenions pourquoi, un bon single (Don't save me), quelques tentatives d'harmonies vocales mais très vite l'ennui.

 

Bon, si trois mecs faisaient pareil, ça n'intéresserait personne. On espère que Haim va se montrer plus consistant sur son premier album qui sort à la rentrée.

Sur le même sujet
Plus d'actualité