Rock Werchter: Grinderman vainqueur par K.O.

Lors de l'édition 2008 du festival, le quatuor emmené par Nick Cave avait rempli le Marquue jusqu‘à la gorge et pris le public au même endroit grâce à un show torride et possédé. Trois ans plus tard, pour leur passage sur la grande scène, cette fois, les gaillards ont remis ça de fort belle manière.

Rock Werchter: Grinderman vainqueur par K.O.

Et que ceux qui ont douté tout haut de leur capacité à se produire à cet endroit, face aux fans d’Iron Maiden qui attendent leur héros de pied ferme depuis ce matin, aillent brûler dans les flammes crachées par Eddie! Le concert de Grinderman fut simplement dévastateur, délicieusement vénéneux et complètement survolté.

Bref, Grinderman vainqueur par K.O. dans cette lutte pour achever le public. D’entrée de jeu, l’Australien pulvérise son clavier, envoie valser sa guitare, amène sur scène une spectatrice qui lui demande un autographe, pousse son compère Warren Ellis qui chute…

Mais surtout, la musique reste prioritaire et le reste n’est que fioritures. Cave se rebiffe avec un aperçu puissant et habité des deux albums du groupe. On comprend mieux nos confrères de Humo qui n’ont pas résisté à la tentation de dire que le grand Nick était un Iggy Pop qui s’ignorait!

Sur le même sujet
Plus d'actualité