Rock Werchter: Bruno Mars attacks!

Le chanteur d'Hawaii a fait chavirer les jeunes filles en fleur avec une revue soul qui ne manque pas d'arguments. Il revient à Forest National le 19 octobre.

Rock Werchter: Bruno Mars attacks!

Il singe Jimi Hendrix en jouant de la guitare, emprunte une chorégraphie à James Brown, le Dirty Diana à Michael Jackson et fait chavirer les coeurs des jeunes filles avec ses propres tubes: Count On Me, Just The Way You Are ou encore The Lazy Song.

C’est une  revue soul du meilleur effet que Bruno Mars a présenté ce samedi après-midi devant un très jeune public. On a même vu des enfants aux premiers rangs, bouchons dans les oreilles et étoiles qui brillaient dans les yeux.  C’est dire…

Premier artiste à décrocher sept nominations aux Grammy Awards  avant que son premier album ne soit officiellement sorti (même s’il n’est reparti qu’avec un seul trophée), numéro un des ventes iTunes dès la mise en ligne de « Doo-Wops & Hooligans », gueule d’ange s’affichant en fond d’écran sur les GSM des ados et singles qui passent en rotation lourde un peu partout, Mars est le phénomène pop de l’année. S’il n’invente rien, il sait nous amuser avec du reggae/calypso (Liquor Store Blues), se montrer crédible avec une mièvrerie amoureuse (Marry You) et faire rimer efficacité avec qualité des titres up-tempo (Grenade, Count Of Me, Just The Way You Are)

Enrichi d’une section de cuivres et d’un MC qui ne laisse aucune seconde de répit au public, son groupe assure le tempo d’un concert festif qui a pris fin un quart d’heure plus tôt que prévu. Pas grave demoiselles, il revient à Forest National le 19 octobre. Une belle énergie positive.
-L.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité