Rock Werchter – Band of Horses, tournez manège

La formation de Seattle a lâché la brideà l'heure de l'apéro.

898111

Avec ses dents de travers, son T-shirt usé à l'effigie de la star country Waylon Jennings et ses tatouages un peu partout sur le corps, Ben Bridwell ressemble à un homeless junkie qui n'aurait jamais été gâté par oncle Sam.

 

Mais pourtant la musique exécutée par son Groupe de Chevaux n'est pas  du genre à plomber l'atmosphère. Au contraire, servie à l'heure de l'apéro (ou de la sieste ou des deux en même temps), elle passe sans encombre sur la grande scène. 

 

Roots dans son architecture mélodique, bien exécutée sans jamais tomber dans la démonstration et plus entraînante qu'elle n'y paraît, la country/americana de Band Horse s'ouvre aux grands espaces. 

 

Guitares, orgues et section rythmique se mettent en selle pour une balade au soleil -presque-couchant. Et ça se laisse écouter. Voilà typiquement le genre de groupe qui joue devant 50.000 personnes comme dans un club. On est ici entre potes, pour faire de la zique en buvant des bières et "en laissant le temps rouler". Cool…

Sur le même sujet
Plus d'actualité