Rétro télé 3/5: Bonne nuit les petits

À l'heure du transat qu'on préfère aux redifs estivales, revisitons la belle histoire de la télé. Cette semaine, les programmations pour enfants. Souvenirs et nostalgie… Cette semaine: On a tous dans le cœur un Bébé Antoine ou un Bonhommet et Tilapin.

55689

Petite voix nasillarde, couleurs pastel, ritournelle entraînante, séquences courtes, ne vous y trompez pas: la télé pour enfants a, de tout temps, toujours été une vraie télé! Plus exigeants que n'importe quel public, les enfants ne tergiversent pas: ils aiment ou ils jettent. Certes, il y a 30 ou 40 ans, le choix des chaînes et des émissions était plus restreint, mais les programmes qui ont eu leurs faveurs étaient d'excellente tenue. Depuis, chaque génération garde en elle un générique, un Zébulon tournicoti, un Chapi Chapo, tournicoton, un petit air de blamatoscope hip-hop, un relent de gloubi-boulga, une Barbabelle ou une Barbalala, une référence indélébile à son enfance. Qui continue de l'enchanter et de la faire un peu rêver.

L'île aux enfants 1974 – 1982
C'est tous les jours le printemps

Créée sur l'ORTF 3 par Christophe Izard, puis très vite diffusée sur TF1, L'île aux enfants, c'est d'abord et avant tout ce monstre gentil, Casimir, qui se nourrissait de gloubi-boulga. Puis, une île. Chaque semaine, sept téléspectateurs venaient s'amuser sur le plateau, grimpant sur "l'arbre rouge", jouant avec les balles, trottinettes et vélos. Courant à leur guise dans les pattes de Casimir et de son cousin Hippolyte, de Julie et François qui ne formaient pas un couple, – selon le désir de Christophe Izard qui voulait ménager la sensibilité des enfants sans parents. L'île aux enfants, c'est enfin une kyrielle de personnages aussi rigolos qu’attachants: Monsieur Du Snob, Emile le facteur, Albert, Barnabé, la Noiraude, Mr Martin, Léonard, Philivert… mademoiselle Futaie. Sans oublier ce machiavélique Mr Traveling.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/le7CEBP60b8″ width= »425″></iframe>

 

Ici Bla-Bla 1994 – 2010
Je bouche mes yeux

Il a toujours voulu être un vrai lardon, qui mange, qui boit, qui fait pipi, qui aurait une vraie maman, pas comme sa tarte mémère. Mais ça n'a jamais été possible, il est un ordinateur, coincé dans l'écran de sa blamatique. Et durant 15 ans, il a exploré le monde des lardons en leur proposant un rendez-vous drôle, divertissant, intelligent sur La Deux. En invitant des personnages truculents comme Wilbur, Raton, Clic, ou passionnants comme Louis Toupti, monsieur Virgule, Mamy Nelly. Tout en faisant la chasse à la pub… Beurk!

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/Q4YGZxVmfyA » width= »425″></iframe>

 

Belle et Sébastien 1965 – 1973
Là-haut dans la montagne

Inspirée par son fils Mehdi El Glaoui, Cécile Aubry a écrit Belle et Sébastien, dont elle a rapidement tourné une version télé en lui confiant le rôle phare. Le succès a été immédiat. Et a connu deux suites, Sébastien parmi les hommes et Sébastien et la Mary-Morgane. Ce feuilleton a passionné deux générations de téléspectateurs. Toutes les filles en étaient amoureuses. Et ce succès a dépassé les frontières. En 1981, les Japonais en ont fait une série de dessins animés, de qualité très moyenne. Cécile Aubry a signé d'autres "cartons", dont Le jeune Fabre avec Mehdi et Véronique Jannot ou encore Les Aventures de Poly.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/c1D2s3En96c » width= »425″></iframe>

 

Club Dorothée 1987 – 1997
Salut les Musclés

Après avoir quitté Antenne 2 et Récré A2, Dorothée a exercé pendant 10 ans la fonction de directrice de l'unité des programmes jeunesse de TF1. Tout en présentant le mercredi matin le Dorothée Matin, le mercredi après-midi le Club Dorothée, et le dimanche le Dorothée dimanche. Avant de tout regrouper sous le titre de Club Dorothée et d'être présente tous les jours, allant jusqu'à monopoliser près d'une trentaine d'heures par semaine, dont 8 heures le mercredi. Et le matraquage se faisait aussi sur scène, car l'émission assurait la promo de ses disques et spectacles. Entourée d'Ariane, Corbier, Jacky et Patrick, ses amis de Récré A2 et le mercredi de l'incontournable orchestre Les Musclés, Dorothée et son Club deviennent une institution, un phénomène de société, un ovni dans le paysage audiovisuel français, réalisant des scores d'audience jamais plus égalés.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/GF14Z9GeoC4″ width= »425″></iframe>


Mais aussi…

Bonne nuit les petits
Cette série créée par Claude Laydu (décédé fin juillet, voir p. 61?) suit invariablement le même scénario rassurant. Sur son nuage, Nounours rend visite, de 1962 à 1973, à Nicolas et Pimprenelle. Il cherche à savoir comment s'est passée leur journée, leur raconte une histoire et, surtout, leur souhaite de beaux rêves pendant que le marchand de sable vide sa cargaison dans leurs yeux. Le tout en 5 minutes chrono pour indiquer qu'il est l'heure de laisser la télé aux parents pour qu'ils puissent regarder le JT. À l'époque, personne ne possédait deux télés!

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/XIAiYGEJFNk » width= »425″></iframe>

 

Goldorak
Ce faux robot, conduit par Actarus pour lutter contre les forces de Vega, est apparu au Japon en 1975 et trois ans plus tard sur les écrans européens. Bizarrement, ce dessin animé connaîtra un plus grand succès ici que dans son pays d'origine.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/kbD5cUi_QYU » width= »425″></iframe>

 

Barbapapa
Barbapapa et Barbamama ont sept enfants: Barbalala la chanteuse, Barbibul l'inventeur, Barbabelle la coquette, Barbidou l'ami des animaux, Barbotine l'intellectuelle, Barbouille l'artiste peintre et Barbidur le costaud. Tous se transforment à volonté. Le chanteur Ricet Barrier était le narrateur de la première série et interprète de la chanson du générique. Comme pour la série Saturnin…

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/5qSDyO1OYX0″ width= »425″></iframe>

 

Hannah Montana
En leur racontant les aventures d'une célèbre chanteuse de country qui se cache sous l'identité de Miley Stewart, cette série Disney a rendu les ados complètement accros. Mais elle les prenait aussi pour de gros naïfs incapables de reconnaître une fille cachée tantôt sous une perruque blonde, tantôt sous une brune! Mais quand on aime…

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/8Y3Oqf2MiDk » width= »425″></iframe>

 

Teletubbies
Tinky Winky, Dipsy, Laa-Laa et Po, quatre bout'choux tout ronds, vivaient à Teletubbyland. Un endroit vallonné et magique, plein de fleurs artificielles, de papillons, de pommeaux de douche périscopiques parlants et de gros lapins qui folâtraient en liberté. Un univers… psychédélique.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/MJTOtrGKEls » width= »425″></iframe>

 

Encore plus…

Oui-Oui au pays des jouets

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/ZVLnnd5dQGY » width= »425″></iframe>

 

Bébé Antoine

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/tHQyAS3Phac » width= »425″></iframe>

 

Le manège enchanté

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/lOVw-R-hTeY » width= »425″></iframe>

 

Saturnin

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/wNjdEN3NcLE » width= »425″></iframe>

 

Capitaine Flam

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/m4-89PqmsOU » width= »425″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité