Rétro 2011: Mars en vidéo

Le quota des femmes dans les entreprises, le séisme au Japon, Laurent au Congo, les soirées Bunga Bunga de Silvio Berlusconi. Revivez le mois de mars en vidéo.

147653

1er Mars: Le féminin l'emporte

La commission de droit commercial de la Chambre vote un texte instaurant un quota d'un tiers de femmes dans les conseils d'administration des entreprises publiques autonomes et des sociétés cotées en Bourse. Les défenseurs de ce combat de longue haleine – la première proposition de loi sur le sujet date d'il y a onze ans – arguaient qu'un tel changement de mentalité avait besoin d'un coup de pouce du législateur. Actuellement la proportion de femmes présentes dans les C.A. de sociétés cotées est de 7%. Le quota n'est cependant pas bien accueilli par tout le monde. Le MR et la Fédération des entreprises belges (FEB) regrettent la rigidité du dispositif et auraient préféré une approche plus pragmatique et concertée plutôt qu'une contrainte légale. Avec cet argument déjà avancé à l'étranger: l'apparition de "femmes potiches", seulement présentes pour atteindre la bonne proportion, dans les conseils d'administration des sociétés concernées.

11 mars: L'apocalypse

A 14h45 heure locale, un tremblement de terre d’une puissance de 8,9 sur l’échelle de Richter se déclenche au large du Japon. Malgré l'alerte au tsunami, des milliers d'habitants de la côte nord-est sont happés par une immense vague pénétrant jusqu’à 5 km à l’intérieur des terres. Bateaux, voitures, trains, bâtiments sont emportés par de gigantesques flots de boue. On dénombrera 20.000 morts et disparus. Mais l'angoisse fait bientôt place à la compassion. Les réacteurs de la centrale de Fukushima connaissent des problèmes de refroidissement. Dans les jours qui suivent, le personnel de Tepco et le très contesté gestionnaire du site, aligne les solutions désespérées pour éviter la fusion du cœur du réacteur. Malgré cela, un mois après la catastrophe, l'incident est classé à un niveau de gravité équivalant à celui de Tchernobyl.

15 mars: Laurent au Congo

Laurent effectue un voyage d'une semaine au Congo contre l'avis du gouvernement. Des proches du président congolais Joseph Kabila payent les nuitées du prince Laurent au Grand Hôtel de Kinshasa ainsi que son voyage en classe affaires entre Paris et la capitale congolaise.

15 mars: Bunga Bunga

Le parquet de Milan révèle le déroulement des soirées "bunga bunga" organisées chez le président du Conseil italien Silvio Berlusconi. Selon les enquêteurs, celles-ci se déroulaient en trois phases: le dîner d'abord, le "bunga bunga" ensuite, soit une forme de réjouissance collective incluant déguisements, strip-tease, danses érotiques et jeu de touche-touche, et enfin le choix, par le Cavaliere, d'une ou plusieurs filles avec qui passer la nuit. Rien d'illégal, si ce n'est que l'une des demoiselle, Ruby "Rubacuori" (la voleuse de cœurs), de son vrai nom Karima El Mahroug, était mineure au moment des faits.

19 mars: Cacophonie

Comment rendre au peuple "sa" révolution? Qui orchestre les frappes aériennes? Sous quel mandat? En Libye les bombes tombent plus vite que les réponses alors que l'opération "Aube de l'odyssée" menée par la coalition internationale contre le régime Kadhafi, décidée après moult tergiversations, n'en finit pas de faire débat.

30 mars: Le voile tombe

La commission de l'Intérieur de la Chambre vote à l'unanimité la proposition de loi interdisant le port du niqab ou de la burqa dans l'espace public. La Belgique devient le premier pays européen à adopter une telle législation. En France, cette interdiction générale et absolue venait d'être jugée contraire au droit par le Conseil d’Etat français.

Sur le même sujet
Plus d'actualité