R.E.M: L’humilité des grands

Sortis dans des contextes hautement politisés, les deux précédents albums du groupe, "Around The Sun" et "Accelerate", étaient pourtant bien différents. Après des années passées à se réinventer, R.E.M. marquait avec ce dernier un retour au rock de ses débuts.

19771

Sortis dans des contextes hautement politisés, les deux précédents albums du groupe, « Around The Sun » et « Accelerate », étaient pourtant bien différents. Après des années passées à se réinventer, R.E.M. marquait avec ce dernier un retour au rock de ses débuts.

Dès les premières minutes, « Collapse Into Now » semble suggérer que cette dernière expérience était concluante. Toutes guitares dehors, Discover et All The Best donnent le ton à un album décomplexé et totalement imprégné de ce rock alternatif dont ils ont été les bâtisseurs. Les expérimentations électroniques ont disparu, les featurings décalés (le rappeur Q-Tip sur « Around The Sun ») également. R.E.M. retrouve son univers initial et Peter Buck sa mandoline.

Et, entourés d’Eddie Vedder, de Patti Smith (dans l’envoûtant Blue qui clôt l’album), de son guitariste Lenny Kaye et de l’épatante rockeuse électro-punk Peaches, R.E.M. sort un de ses meilleurs disques. Sans jamais donner dans la facilité, sans jamais non plus, disons-le, pondre de chanson réellement universelle, le groupe retrouve pourtant l’essentiel.

Cette faculté unique d’exprimer une des plus authentiques identités rock à travers des morceaux à la mélancolie toujours digne. Un disque tour à tour puissant et apaisé, mais époustouflant d’humilité. – B.D.

 

 

R.E.M. –
Collapse Into Now

Warner
Notre avis: 4 étoiles

Trailer de l’album

It happened Today

Mine Smell Like Honey

Uberlin

Sur le même sujet
Plus d'actualité