Red Hot Chili Peppers présente son nouvel album à Cologne

Le timing est parfait. Alors que leur nouvel album "I'm With You" se classe numéro 1 des ventes iTunes pour la première semaine de sa sortie, les Red Hot Chili Peppers en offraient l'exclusivité live ce mardi à l'E-Werk, salle nichée en plein coeur d'un quartier populaire de Cologne et d'une capacité comparable à celle de l'AB.

60004

La formation californienne et sa firme de disques n'ont pas fait les choses à moitié puisque ce concert   était filmé par douze caméras et diffusé en léger différé  dans 540 salles de cinéma de trente-neuf pays, dont la Belgique.

Flanqués de son nouveau guitariste Josh Klinghoffer, d'un percussionniste et d'un claviériste pas vraiment nécéssaire, les Red Hot déroulent les chansons d'"I'm With You" dans le même ordre que celui du CD à l'exception d'Even You Brutus.  Ça craint un peu techniquement sur Monarch Of Roses et Factory Of Faith, mais la machine s'emballe dès Brendan's Death Song. Si le nouvel album peut décontenancer par son côté light pop, sur scène, il prend une tournure plus rock avec toujours ce mélange subtil de funk blanc, de rythmique hip-hop old school ou de jazz fusion. Josh Klingghoffer se montre plus expressif que John Frusciante et assure une grosse partie des backing vocals. Casquette vissée à l'envers et chemise rouge sans manches façon routard, Chad Smith est dans une forme éclatante à la batterie. Même remarque pour Flea qui assure la plupart des interventions parlées entre les morceaux et impressionne par son groove vicelard à la basse. Et le bel Anthony? On n'aime définitivement pas la moustache d'Antony Kiedis et s'il a toujours un corps d'athlète, son jeu de scène est plus sobre que dans le passé.

La deuxième moitié de l'album et donc de ce concert est de loin la plus excitante avec le single The Adventure Of Rain Dance Maggie, Happiness Loves Company introduit au piano par Flea,  l'original (dans sa construction mélodique) Police Station ou encore Dance Dance Dance qui rappelle que les Red Hot restent des grands fans de funk clintonien. Enfin, Did I Let You Know, qui est notre plage favorite, a été interprétée à deux reprises, la première version étant émaillée d'un panne de micro d'Anthony. Avec ses percussions sud-américaines, le solo ensoleillé d'un trompettiste présent sur scène  et son refrain accrocheur,  Did I Let You Know a tous les ingrédients du tube. Il était aussi prévu que les Red Hot terminent ce show par un best of, mais nous sommes restés sur notre faim avec seulement Me & My Friends  et une version jouissive de Give It Away qui a fait bondir tout le monde.  Nous pensions que le groupe allait ensuite se déchaîner mais les lumières de l'E-Werk se sont rallumées. Sniff sniff… Mais ne boudons pas notre plaisir, ce n'est pas tous les jours qu'on peut voir les Red Hot dans une petite salle…

Au cours du premier volet de leur tournée européenne, les Red Hot jouent notamment le 16 octobre à Rotterdam (Ahoy), les 28 et 19/10 à Paris (Bercy) et le 21/10 à Francfort (Festhalle). Notre petit doigt nous dit qu'il faut s'attendre à un Sportpaleis pour le premier semestre 2012 et, bien sûr,  à une participation à Werchter.

La setlist

Monarchy Of Roses
Factory Of Faith
Brendan's Death Song
Ethiopia
Annie Wants a baby
Look Around
The Adventures Of Rain Dance Maggie
Did I Let You Know
Goodbye Hooray
Happiness Loves Company
Police Station
Meet Me At The Corner
Dance Dance Dance
Me & My Friends
Did I Let You Know
Give It Away

Sur le même sujet
Plus d'actualité