Questions pour une championne

Sandrine Quétier reprend les commandes du jeu de connaissances Le quiz de France, saison II, tandis que le jury, toujours composé de Christophe Dechavanne et Jean-Pierre Foucault, accueille une petite nouvelle...

1661

Sandrine Quétier reprend les commandes du jeu de connaissances Le quiz de France, saison II, tandis que le jury, toujours composé de Christophe Dechavanne et Jean-Pierre Foucault, accueille une petite nouvelle, la jolie Mareva Galanter. Avant une année 2011 très chargée, Sandrine se confie depuis Nice, son lieu de vacances.

Comment s’annonce ce nouveau Grand quiz?
Sandrine Quétier. – Très bien. On garde la même équipe et tout va beaucoup plus vite. On a revu des détails logistiques. On s’attache aussi davantage à des personnages pour proposer de vrais portraits de candidats.

Quelle est la force de ce concept?
S.Q. – La proximité. Quand on voit les castings, on ne peut pas s’empêcher de jouer. Beaucoup de candidats recalés la saison dernière sont revenus tenter leur chance. Certains ont vachement potassé. Et puis on a des bons clients attirés par la lumière qui ne révisent pas mais mettent de l’ambiance. Beaucoup de Belges sont venus passer les auditions à Dunkerque. Le plus grand quiz de France n’est pas franco-français.

L’ambiance est proche de la colonie de vacances?
S.Q. – C’est vrai, on part en bus, on sillonne les villes. Il y a une super-ambiance entre la technique, la production et les animateurs. On est en colo ou plutôt en tournée, mais on bosse. Mareva Galanter s’est très bien intégrée. Elle est intelligente et super-drôle.

Dechavanne n’empiète pas trop sur l’animation?
S.Q. –
C’est normal, c’est son bébé, il est producteur, il a envie que tout roule. C’est son style, j’ai l’habitude de bosser avec lui. Il est partout, il me donne des conseils. C’est bienveillant et jamais dans le but de me casser.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le jeu Dancing with the stars qui arrive en 2011?
S.Q. –
C’est un programme moderne et spectaculaire qui a cartonné partout dans le monde. J’y crois beaucoup. Par contre, la danse n’est pas du tout mon truc, donc ça risque d’être drôle si on me demande de danser… Mais je vais avoir un petit entraînement.

Et vous formerez un nouveau duo avec un petit nouveau, Vincent Cerutti…
S.Q. –
Oui, ça fera un homme de plus à mon palmarès (après Nikos, Dechavanne, Julien Arnaud – NDLR). Le duo est un exercice compliqué, mais j’aime partager l’antenne d’autant que je garde des émissions en solo sur TF1 et sur le câble.

Comment arrivez-vous à tout gérer?
S.Q. –
Il suffit d’être organisée, d’anticiper grâce à un bon agenda. Le premier trimestre va être très chargé. Je vais devoir me calmer un peu sinon les gens vont finir par en avoir marre (rire).

Laurent Van Roey

20h45 TF1 Le plus grand quiz de France

Sur le même sujet
Plus d'actualité