Pusher

Relecture du film du même nom réalisé en 1996 par Nicolas Winding Refn, propulsé depuis dans une autre dimension à la grâce des excellents Drive et Only God Forgives, cette nouvelle version de Pusher n’en reste pas moins recommandable.

872909

Un trafiquant de drogue un peu miteux doit une grosse somme d’argent à son fournisseur. Pour éviter un recouvrement de dettes potentiellement mortel, il tente un tout gros coup! Mais rien ne se passe comme prévu. S’il arrive juste à la cheville de son modèle plus sauvage, plus beau, plus dérangeant, ce Pusher nouvelle version possède cependant quelques arguments si on le regarde sans penser à son illustre filiation.

Surtout avec son esprit proche de Trainspotting lorsqu’il alterne les plans foireux de ses voyous fanfarons avec des montées d’adrénaline et d’humour souvent bien tendues. Cerise sur le space cake: une B.O. d’enfer signée Orbital pour accompagner la défonce.

Pusher
Réalisé par Luis Prieto. Avec Richard Coyle, Bronson Webb, Agyness Deyn – 89’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité