Pure FM et Classic 21 fêtent leurs 10 ans

La classique rock face à la "djeun", la vintage face à la nerd... Pour la première fois, les patrons des deux stations les plus branchées de la RTBF acceptent une interview commune. Vous les pensiez ennemis intimes? Ils sont copains comme cochons. Recettes, avenir, secrets: Marc Ysaye et Rudy Léonet racontent tout sur le plus beau média du monde...

1055154

Jeudi 13 février. C'est jour de fête lorsque nous rencontrons Marc Ysaye et Rudy Léonet. Alors que les équipes de Classic 21 et de Pure FM peaufinent les préparatifs de leur dixième anniversaire respectif, les derniers sondages du CIM des audiences radio viennent d'être communiqués. Avec 3,3 % de part de marché et 151.000 auditeurs quotidiens, Pure FM y enregistre son "score historique". De son côté, la radio des "classic rock lovers" pointe à 296.600 auditeurs quotidiens et 8,4 de part de marché. Ils sont heureux, les deux patrons, mais pas au point de danser sur la table. "Le CIM n'a jamais été une science exacte, souligne Rudy Léonet, 53 ans. Autant je le décrie quand les résultats sont mauvais (et ils l'ont été lors de plusieurs vagues – NDLR), autant je m'en méfie quand ils sont bons. Mais je ne boude pas mon plaisir pour autant. Cet instant est exceptionnel pour nous. Pour le reste, on verra après."

Nées des cendres de Radio 21 le 1eravril 2004, Classic 21 et Pure FM ont très vite affirmé leur identité. Adulte, rock, un peu pop et vintage pour la chaîne dirigée depuis Mons par Marc Ysaye. Jeune, branchée, nerd, mais aussi un peu plus mainstream dans sa programmation depuis quelques mois pour Pure FM pilotée par Rudy Léonet depuis Reyers. "Oui, nous évoluons et nous savons qu'il y aura toujours des grincheux pour dire que c'était mieux avant, commente Rudy Léonet. En tant que directeurs de radio, nous sommes dans un tableau vivant. On connaît notre ADN de chaînes de service public, mais on ne reste pas non plus enfermés dans notre tour d'ivoire. Ce serait se pénaliser et pénaliser nos auditeurs."

La rencontre exclusive avec Marc Ysaye et Rudy Léonet dans le Moustique du 11 mars 2014

Exclu WEB: Un slogan, un ADN

"Ecoutez l'original", Classic 21

"Quand on dit "écoutez l'original", ce n'est pas forcément la chanson qui est originale mais bien le format", rappelle Marc Ysaye quand on la chambre sur la présence de nombreux groupes de reprises à la fête du 10e anniversaire de Classic 21. "Classic est la seule radio à proposer ce format. Ce n'est pas pour rien que de nombreux auditeurs du nord de la France et de la Flandre nous écoutent. Ils n'ont pas ça sur leur marché respectif. En dix ans, Classic a gardé ses fondements: les classiques du rock et de la pop, le radioguidage, l'expertise musicale et la crédibilité des animateurs. Notre discours n'a jamais consisté à dire "c'était mieux avant". Mais on explique, par contre, comment c'était avant et pourquoi des artistes d'aujourd'hui renouent avec des styles ou des tendances nés il y a vingt ou trente ans."

Good music makes good people, Pure FM

"Notre slogan reste un baseline fort. Il va au-delà de la musique. C'est un véritable état d'esprit dans le lequel tous nos auditeurs se reconnaissent", précise Rudy Léonet. "Pure FM s'adapte à son époque sans se renier. On observe, on reste attentif et on anticipe. Nous sommes toujours dans l'esprit starter, à savoir qu'on aime démarrer des choses. Mais nous sommes plus dans l'accompagnement des auditeurs aujourd'hui que dans l'expertise ou le "pointu"? Je ne crois pas qu'en 2014, la radio soit ainsi le meilleur média pour écouter de la musique résolument niche."

Sur le même sujet
Plus d'actualité