Punk is not dead

Une sublime chronique de l'adolescence qui nous vient du nord. A voir!

1071810

Réalisé par Roger Lukas Moodysson. Avec Mira Barkhammar, Mira Grosin, Liv LeMoyne – 102’. 

Cheveux en pétard et gouailleuses comme des petites punks qu’elles ne sont encore que dans l’accoutrement, deux fillettes de 13 ans ont décidé d’envoyer promener le reste du monde, mais surtout de monter un groupe de rock alternatif. Détail tout à fait insignifiant pour elles: elles ne savent ni chanter, ni jouer d’un instrument. Très vite, elles s’acoquinent avec Hedvig, petite catho à la jupe coincée qui a l'avantage d'être une excellente guitariste classique. Peintre délicat et subtil de l’adolescence, Moodysson (Fucking Amal) adapte le roman graphique de son épouse pour une chronique extraordinairement attachante. Avec une mise en scène chaotique en parfaite adéquation avec son sujet, le cinéaste colle aux basques de ses héroïnes et nous immerge dans leur folle échappée, leurs 400 coups rigolos et leurs moments de blues. Loin des clichés du teen movie, Moodysson parvient à saisir au vol la vérité intime de ces gamines, à raconter l’adolescence sans rien éluder de sa dureté (parents démissionnaires, mal-être existentiel, premières cuites), ni de sa si vibrante énergie. Une très, très belle découverte! – T.V.W.

Plus d'actualité