Pukkelpop – Two Door Cinema Club, un shot de vitamines

Après deux ans à balancer les mêmes morceaux à chaque concert, le jeune trio de Two Door Cinema Club commençait tout doucement à se lasser de la scène. 

480336

 

Avec la sortie de leur deuxième album, "Beacon" le 3 septembre, les voilà soulagés: ils peuvent enfin varier les plaisirs et oublier le mode automatique dans lequel ils s'étaient embourbés. Sourire colgate, fougue retrouvée et indice 50 bien étalé, Alex Trimble, Kevin Bird et Sam Halliday (et leur batteur) commencent à dérouler un set composé aux trois quart de  nouveaux morceaux, inspirés des longs mois passés sur les routes du monde entier. Wake Up, Sleep Alone, Handshake,… toute la tracklist y passe (ou presque) pour le plus grand plaisir des fans.

 

Soleil plombant, foule dénudée et trépignante, on n'aurait pas pu rêver meilleur cadre pour accueillir le set énergique de la formation Irlandaise. À peine remis de sa prestation à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques ("Un véritable rêve éveillé, je n'arrive toujours pas à réaliser" nous expliquait le chanteur), Alex Trimble et sa bande ont transformé la plaine du Pukkelpop en véritable camp de vacances. Mélodies sucrées, ambiance bon enfant,… "It's music for sunshine" s'amuse le chanteur. Il n'a pas tort. En une heure à peine, les effluves de leur pop-électro insufflent une pêche instantanée. De quoi se requinquer pour affronter le cagnard généralisé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité