Pukkelpop – Snoop Dogg, le chien devient lion

Snoop Dogg a beau vivre dans une villa bling bling sur les hauteurs de Beverly Hills, il partage plusieurs points communs avec les rastas de Trench Town, l'un des quartiers les plus chauds de Kingston.

478486

Il porte les dreadlocks réglementaires, fume ses 150 spliffs quotidiens et a la même démarche nonchalante que ses brothers jamaïcains. Mais le lascar veut encore aller plus loin dans la rastatitude. Lors d'un récent séjour dans les studios de Kingston, où il a enregistré son nouvel album "Reincarnated" sous la houlette notamment de Diplo, il aurait eu une révélation spirituelle en rencontrant un gourou rastafari.

 

"Je suis allé au temple où un grand prêtre m'a demandé mon nom, je lui ai dit "Snoop Dogg". Il m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit : "Plus maintenant. Vous êtes la lumière, vous êtes le lion". Et là, c'est comme si j'avais commencé à comprendre pourquoi j'étais venu dans ce lieu." Du coup, Snoop Dogg s'est rebaptisé Snoop Lion et a décidé abandonner le hip-hop pour se mettre au reggae.

 

Bon, tout  ça sent le coup marketing, nom d'un pétard mais ça justifiait qu'on s'attarde sur son concert ce jeudi après-midi au Pukkelpop. En fait, Snoop a sorti un best of certes facile et sans le moindre risque dans l'approche musicale, mais d'une efficacité redoutable. Un peu de hip-hop old school, un coup de dance/rap avec le putassier Wet coproduit par son pote Guetta, des tubes en pagaille et, chose promise chose due, quelques bonnes vibrations reggae/rasta pour montrer que sa révélation spirituelle, tout compte fait, ce n'est pas du pipeau.

 

Pour le coup, il portait un béret aux  couleurs éthiopiennes et un immense drapeau à l'effigie de Snoop Lion avait été planté en fond de décor. C'est bien cool ça, même si le public a surtout maté ses deux danseuses sensuelles et sans reproche dans leur training Adidas. Et vous savez comment ça s'est terminé? Avec du Bob Marley… Du bon Snoop Dogg. Pardon, du bon Snoop Lion…

Sur le même sujet
Plus d'actualité