Pukkelpop – Mark Lanegan Band, Noir, c’est noir

Des Screaming Trees à ses collaborations avec Queens Of The Stone Age...

480226

 

en passant par les enregistrements avec son propre groupe, Mark Lanegan affiche une discographie exemplaire. Abonné depuis vingt ans aux allers-retours en cure de désintoxication, le Californien défendait au Pukkelpop "Funeral Blues", un dernier album labellisé "Mark Lanegan Band" bien plus lumineux que son titre ne le laisse paraître.

 

Si le noir reste sa couleur préférée pour tapisser ses chansons et qu'il fait rimer "medication" avec "limitation" (sur Riot in My House), il ose désormais alterner des blues à la beauté sombre (Hit In The City, Devil In My Mind) à des titres aux connotations new-wave tel Ode To Sad Disco. Le band 100% belge qui l'accompagne le suit comme son ombre dans ce trip halluciné aux vertus hypnotiques.

 

Avec eux, pas besoin de gestuelle, de bavardage avec le public ou de visuel, la musique et sa voix magique suffisent à nous combler. Un beau moment… Mark Lanegan revient au Cirque Royal le 18 novembre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité