Pukkelpop – Lianne La Havas, un doux parfum de bossa

La jeune et belle Anglaise a versé un doux parfum bossa dans la plaine ensoleillée de Kiewit.  

479668

 

Comme Adèle, cette exquise métisse a choisi d'évoquer ses déboires amoureux sur son épatant premier album "Is Your Love Big Enough" sorti en juin dernier.  A son écriture cicatrisante et romantique, s'ajoutent des influences musicales éclatées  qui voyagent entre la folk anglaise,  la bossa nova d'Antonio Carlos Jobim, le nu jazz et la pop lounge.

 

Sur scène,  Lianne est accompagnée d'un groupe très sobre qui convient parfaitement aux ambiances intimistes de ses chansons (Au Cinema, Forgetou le tube plus pop No Room For Doubt).  Mais c'est en prenant seule les commandes, en formule guitare/voix, qu'elle se montre la plus touchante.  Lancée sous un mode mineur et dans un Club quelque peu dégarni après le set flamboyant de Django Django, sa prestation s'est terminée par une longue, très longue ovation, qui lui a donné les larmes aux yeux. Un doux moment. Un beau moment…

Sur le même sujet
Plus d'actualité