Pukkelpop – The Bots, ça nous botte

Belle surprise du Dour Festival, le duo frère/frère de Los Angeles a confirmé tout le bien qu'on pense d'eux ce jeudi après-midi au Pukkelpop. 

478778

 

Mikaiah Lei (guitare/claviers, chant) et son frangin Anaiah à la coupe afro impressionnante (batterie) distillent un rock brut inspiré en droite ligne du MC5 et des Bad Brains. Plus carré qu'à Dour, plus incisif aussi et toujours euphorique, leur prestation alterne instrumentaux féroces très courts et morceaux minimalistes à la sauce Simpsons du meilleur effet.

 

Sourires aux lèvres, ils privilégient l'énergie et la spontanéité et les changements incessants de rythmes. A trente-deux ans au compteur à eux deux, The Bots ont la rage positive et mériteraient que leurs récents Ep's ("Black And White Lights", "Ladies And Gentleman") bénéficient chez nous d'une distribution digne de ce nom. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité