Pukkelpop 2011: Fitz & The Tantrums – Mais où est la guitare?

Objet d'un mini-buzz sur foi de son premier album "Pickin'Up The Pieces", la formation californienne offre un coktail (gin) tonique qui a le mérite de rafraîchir à défaut de faire exploser les papilles gustatives.

58192

Le groupe est emmené par deux vocalistes:  Michael Fitzpatrick, un boy à la coupe de cheveux zarbi et Noelle Sags, une mignonne girl black tout droit sortie de l’écurie Motown. Leur particularité? Evoluer sur disque et sur scène sans la moindre guitare.

Le plus étonnant, c’est qu’on ne s’en rend même pas compte.  Batterie groovy, cuivre soul, clavier sautillant, basse claquante se marient pour créer une soul moderne, mais toujours respectueuse du temps passé. Leur single Money grabber a mis tout le monde de bonne humeur dans un Club déjà transformé en sauna, mais c’est leur reprise jouissive de Sweet Dreams (Are Made Of This) de Eurythmics qui suscité la plus belle ovation. – L.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité