Premiers tops et flops de la Coupe du Monde

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribuera ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.

1120958

TOP

#1 La bande à Brazil

Un gardien qui joue au Canada, une défense de plagistes emmenée par Tahiti Bob, un duo comique d'attaquants nommé Bernard et Fred (à s'écrouler de rire dans la surface)… Ce Brésil-là, les Diables le prennent quand ils veulent. Faudra juste changer l'arbitre.  

#2 Un geste très pointu

Oscar en mérite un. D’Oscar. Pour sa prestation, d’abord, tout en technique, vitesse, anticipation, récupération et justesse de passe. Pour la réhabilitation d’un geste dénigré, ensuite. Le pointu. UN POINTU, quoi! En 4ème provinciale du Luxembourg, on l’aurait traité de bourrin. En match d’ouverture de la Coupe du Monde, on le qualifie de génie. A quoi ça tient…

FLOP

#1 Mais on 100 fiches!

Rodrigo Beenkens probablement le seul journaliste accrédité au mondial à s'être tapé tout le mode d'emploi de la cérémonie d'ouverture. Du coup, nous aussi…   

#2 Rat Boy

La tendance capillaire actuelle chez les footeux, c'est tempes et nuque rasées, avec la touffe façon animal mort sur le sommet du crâne. Chez le Brésilien Neymar, c'est pire. On dirait carrément que deux rongeurs écrasés lui pendouillent devant et derrière. C'est dégueulasse. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité