Pourquoi on a aimé l’inauguration du Palais 12 à Bruxelles

C'est un événement pour tout amateur de musique. Bruxelles, capitale de l'Europe, s'est enfin dotée d'une salle de spectacle de plus de 10 000 places. Pari qui semble réussi à l'analyse du premier soir.

942879

Arrivés sur le coup de 20 heures pour assister au concert Cover de Pink Floyd, tout est fluide. Grand parking, accueil en place. Ca roule. Le hall d'entrée est impressionnant et bien pensé. Un kiosque d'accueil est au centre avec les horaires des bus, métros,… qui défilent sur des écrans LED. Bonne idée pour le retour.

Autre bonne idée, le shop self-service avec son large choix de boissons, snacks, salades et sandwichs. Bien vu et vraiment pratique. On continue la visite et tout le reste semble bien pensé: accès personnes à mobilité réduite, différents types de bar (bières, soft, champagne, cocktails,…), une restauration snack,… Vraiment, l'arrivée est positive.

Le concert l'est tout autant avec un son impeccable dans une salle où on voit bien de partout. Bon point. Les 15.000 fans d'Indochine (seul concert déjà sold-out) trouveront leur bonheur en 2014. D'ici là, il y a aura, de déjà annoncé, David Guetta, Mylène Farmer et Elton John.

Autre bonne idée, le wi-fi est gratuit et plutôt bien accessible. Les toilettes sont aussi gratuites. Encore un bon point.

A la fin du concert, on est à 20 minutes du centre de Bruxelles, le métro n'est pas loin. Ce n'est jamais un mauvais point.

Le Palais 12 va faire parler de lui parmi ceux qui aiment les grands shows. Pour le côté intime, Bruxelles regorge aussi de superbes salles dont Moustique est d'ailleur souvent un partenaire privilégié.

On se réjouit de voir grandir la programmation pour voir si le pari sera réussi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité