Plus vrai que nature

La frontière entre l'homme et la machine est de plus en plus étroite. Kodomoroid et Otonaroid en sont le meilleur exemple. Ces deux "robots-androïdes" marquent un nouveau pas de la fiction vers la réalité augmentée.  

1129279

C'est à Tokyo que les robots ont été présentés au monde entier. Les chercheurs de l'université d'Osaka au Japon ont développé Kodomoroid, du mot japonais "kodomo" qui signifie enfant-androïde et Otonaroid, l'adulte-androïde.

Kodomoroid  était la vedette hier au Musée national des sciences et de la technologie de Tokyo. Elle a présenté les informations comme une vraie présentatrice télé et même interagit avec le public. Pour paraître encore plus réelle, la journaliste robotique aurait même bafouillé!

Ces robots ont l'aspect humanoïde : ils ont tout deux la peau en silicone avec des muscles artificiels, le tout étant télécommandé.

 

Le Frankenstein des androïdes

Les projets androïdes existent depuis longtemps. Le scientifique japonais Hiroshi Ishiguro est d'ailleurs célèbre dans l'industrie robotique. Il tente de mettre en place des machines intelligentes capables d'avoir des sentiments humains et a meme créé son clône android :

 

 

Mais il a aussi créé aussi un télénoïd, un téléphone ayant une apparence humanoïde ou encore Germinoid, un mannequin robotique, capable d'exprimer une soixantaine d'expressions du visage, et d'interagir avec chaque client devant la vitrine du magasin.

 

De la fiction à la réalité

Les robots-humains des films de science-fiction quittent nos écrans et deviennent de plus en plus réels. On se rappelle la série "Real Humans" où les androïdes étaient de véritables domestiques, compagnons et meme des partenaires sexuels! De vrais clônes humains, des robots avec des sentiments… Mais c'est là que tout se complique. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité