Plagiat au Grand Journal?

C'est via Twitter qu'un auteur anglais relève la troublante ressemblance entre une séquence diffusée lors de la première du Grand Journal et son oeuvre personnelle.

932749

Et si l'auteur en question, Thomas Ridgewell ne s'en offusque pas ouvertement sur son compte twitter, la ressemblance est vraiment troublante avec la séquence de Canal + (voir dès 7'20).

Tout d'abord le nom: Meanwhile pour l'original. Pendant ce temps pour la traduction française. Les couleurs, le rythme… Tout est vraiment… "traduit".

La première de Antoine de Caunes qui ne semble pas avoir époustouflé le public et les médias (voir notre critique), est-elle en plus entâchée d'un plagiat?

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Et pour conclure, l'auteur décidemment peu rancunier, a toujours défendu l'idée que toute création est le "remix" d'autres créations.

Sur le même sujet
Plus d'actualité