Pirates des Caraïbes: la fontaine de Jouvence

Johnny et Penélope sont sur un bateau. Ça, c'est pour l'affiche. Pour l'histoire, Jack Sparrow retrouve une femme qu’il a aimée autrefois et se demande si elle nourrit encore des sentiments à son égard ou si elle se sert juste de lui pour tenter de localiser la légendaire fontaine de Jouvence.

31882

Tout cela dans une aventure forcément riche en combats, tempêtes en mer, bistrots glauques et gueules cassées.

Ce quatrième chapitre de la saga obtient son brevet. Principalement grâce à son casting et à sa mise en scène. Penélope Cruz campe une corsaire crédible tandis que Johnny Depp continue à cultiver tellement bien l’art de l’enfance qu’il donne véritablement envie de grimper dans les arbres ou de trucider les adversaires en sa compagnie. Et même si cette ode à l’amour du grand film d’aventure épique manque parfois d’humour, on se délecte des poursuites et des moyens iconoclastes déployés par Sparrow pour s’en sortir. On verra si cet Indiana Jones de la flibuste réussira son abordage du box-office. Mais une chose est sûre: il faudra muscler les histoires des épisodes 5 et 6 d’ores et déjà prévus si l’on veut éviter le sabordage de cette saga pour cause de ficelles aussi épaisses que les amarres du Bounty. – F.V.

Pirates des Caraïbes: la fontaine de Jouvence
Réalisé par Rob Marshall (2010). Avec Johnny Depp, Penélope Cruz, Geoffrey Rush – 141’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité