Pierre Kroll: « C’est bon là, on a notre quota de victimes »

Toujours fortiche, il tire son bilan de l'année 2011 dès novembre. Surprise: parmi ses tops et flops, plus de DSK que de BHV. Un signe?

138528

[…]

Chez nous

Son flop: La crise
Mon livre, cette année, couvre douze mois sans gouvernement de plein exercice. C'est une première. Faut quand même le faire! Quand on va redémarrer la chaudière, c'est pour combien de temps? Je crois que je peux préparer mon album de 2020 ou 2025 sur le grand divorce.

Son top: Elio Di Rupo
Il a survécu à tout, évité toutes les balles. Il est toujours à la manœuvre, les cheveux au vent, avec ses trois mots de flamand. C'est le dernier signe vivant d'un peu de démocratie car il a quand même bien gagné les élections, lui. Comme les écolos qui sont dehors et contrairement aux libéraux qui sont dedans!

Ailleurs

Son flop: Dominique Strauss-Kahn
On peut considérer qu'on a trop parlé d'une affaire de cul relevant de la vie privée mais, tout de même, quelle chute, le mec! Imaginez un instant que tout cela se soit passé en pleine campagne présidentielle. Ou après: Dodo-la Saumure, le maquereau chti, s'invitant à l'Élysée.

Son top: La mort de Ben Laden
Je suis une âme sensible, moi. J'ai été écœuré par la pendaison de Saddam Hussein et la boucherie kadhafienne. Donc, j'aurais sûrement pas applaudi devant des images de Ben Laden explosant. Elles ne doivent pas être très glamour. Mais, au niveau du scénario, c'est la fin d'un western qui sera un classique.

En sports

Son flop: Le Standard
Je n'ai aucune inimitié envers Pierre François et aucun préjugé envers le nouveau président Roland Duchâtelet. Vraiment. Simplement, une franche camaraderie avec les frères D'Onofrio et deux titres (c'est pas rien!) m'avaient réconcilié avec le club de mon enfance. J'ai un peu de mal à retrouver le chemin des tribunes.

Son top: Philippe Gilbert
Quel panache! Même s'il devait s'avérer qu'il est aussi dopé que les autres, il court beaucoup plus, gagne plus et plus joliment que les autres dopés!

En télé et radio

Son flop: Le jeu des dictionnaires
Il n'était plus géré et courait comme une volaille sans tête mais en le supprimant tout bonnement, la direction de la RTBF a jeté le bébé avec l'eau du bain.

Son top: Revu et corrigé
Je suis ravi des bonnes audiences de la séquence "Revu et corrigé" avant Mise au point le dimanche sur La Une. Ça peut paraître immodeste parce que j'en suis un peu le pivot, mais comme personne ne m'attribue ce succès, ce n'est pas égocentrique.

En culture

Son flop: Bénabar
Vous avez entendu son dernier single? J'ai peur pour l'album qui sort bientôt. Mais où a disparu cette petite magie qui rendait ses textes si jouissifs? On sait comment le pauvre Renaud a massacré son talent, mais Bénabar, il boit pas? Pas autant?

Son top: L'invention du désir
J'ai aimé ce petit livre, sur l'amour justement, de Carole Zalberg. Chaud. Mignon. Bien écrit.

[…]

Quand est-ce qu'on mange?, Pierre Kroll, Renaissance du livre, 98 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité