An Pierlé – Strange Days

La belle Anversoise renoue avec la formule intimiste de ses débuts.

798775

Quatorze ans après "Mud Stories", An Pierlé revient à une formule intimiste avec "Strange Days", disque pop d'une beauté apaisante qui fera le bonheur des vrais music lovers.

"C'était le bon moment, tous les facteurs étaient réunis, nous confie-t-elle. Le piano avait pris un peu moins d'importance lors de ma dernière tournée avec mon groupe White Velvet et j'étais en manque. Ma fille Isadora est rentrée à la crèche et mon mari Koen (Koen Giesen, producteur et complice du White Velvet – NDLR) bossait sur d'autre projets. Je me suis retrouvée seule à la maison avec un doux sentiment de culpabilité qui m'a poussée à travailler sur quelques chansons dans le placard qui correspondaient bien à cette approche voix/piano."

"Strange Days" n'est pas pour autant un disque minimaliste. Entre l'univers de Talk Talk (elle offre une relecture émouvante de leur tube Such A Shame), Emilie Simon et la musique classique qu'elle a étudiée à l'Académie, An Pierlé crée ici des perles pop décalées.

Quelques cordes discrètes et des rythmiques feutrées apportent couleurs et nuances à ce projet audacieux. "Je suis consciente que ce disque n'est pas taillé pour les radios mais je n'ai plus rien à prouver. Avec Koen, nous nous sommes battus pour obtenir notre liberté artistique. Maintenant que nous l'avons acquise, on en profite. Je suis très fière de mon parcours et j'ai surtout l'opportunité de faire ce que je veux. J'ai eu droit à certains moments à beaucoup d'attention des médias et c'est parfois retombé à d'autres. Mais moi, je suis toujours là, et heureuse de surcroît."

Plus qu'un retour aux sources, "Strange Days" dévoile une An Pierlé en pleine maîtrise de son écriture. Avec ses accents asiatiques et son texte rédigé comme un mantra, Strange Days est l'un des grands moments de ce disque aux côtés de Hard Winter – déclaration d'amour d'une maman comblée -, de Such A Shame et de l'étonnant Suburban Skies qui évoque les bombardements de Dresde pendant la Seconde Guerre mondiale.

En live au Grand Studio de RTL

Le 28/2 aux Ardentes Club, Liège. Le 16/5 à l'AB.

An Pierlé
Strange Days
PiaS

Sur le même sujet
Plus d'actualité