Perfect sense

Dans un Glasgow apocalyptique, une épidémiologiste abonnée aux chagrins d'amour (toujours sublime Eva Green) rencontre un chef cuisinier (toujours sexy Ewan McGregor) alors que s'abat sur eux une pandémie mondiale qui s'attaque aux cinq sens.

334353

Sur un thème en vogue (Soderbergh s’inspirait récemment du virus H1N1 dans un Contagion très clinique), David MacKenzie livre une histoire d’amour romantique inspirée. La métaphore du dérèglement des sens humains comme critique sous-jacente de la mondialisation tous azimuts est parfois trop évidente, mais on reste scotché tant l’alchimie du couple Green/McGregor fonctionne.

À deux, ils font vibrer tous nos sens et nous rappellent à quel point le cinéma est aussi là pour marquer notre mémoire sensorielle.

Voir les salles où ce film est à l’affiche

Perfect sense
Réalisé par David MacKenzie (2011). Avec Eva Green et Ewan McGregor – 92′.

Sur le même sujet
Plus d'actualité