Pénitence (Shokuzai)

Malgré sa longueur hors norme (4 heures 30!), Shokuzai est un thriller hypnotique qui ne relâche pas un instant notre intérêt. L’histoire? Une fillette est violée et tuée. Témoins de l’enlèvement, les quatre copines d’Emili refusent de donner des indices sur l’assassin.

908277

Et attirent sur elles la colère de la mère de la victime. Elles devront toutes faire pénitence. Doté d’une esthétique renversante, Shokuzai, construit en cinq segments, est un film-somme amoral et passionnant. Enserrant dans la toile de fond d’un Japon moderne et de ses dérives (sexualité fétichiste, culpabilité, vengeance) les destinées tragiques de ses héroïnes.

Une fable horrifique et intrigante sur la maternité et la féminité, qui laisse comme un obsédant goût de soufre en bouche.

Pénitence (Shokuzai)
Réalisé par Kiyoshi Kurosawa. Avec Kyôko Kozumi, Yû Aoi, Eiko Koike – 270’. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité