Pendant ce temps au Lasemo (Par BMF)

Ce 6 juillet débutait la 5ème édition de Lasemo, un des rares festivals alternatif en Belgique. Au programme : musique du monde, ambiance familiale mais aussi sensibilisation écologique et sociale. Au niveau musical, des artistes tels qu’Emir Kusturica, Babylon Circus ou Zaz assureront la diversité musicale. 

430277

Vendredi fin de journée, le beau temps est au rendez-vous et les festivaliers aussi. La plaine se rempli petit à petit. Le public est diversifié, l’ambiance familiale et tout est fin prêt pour accueillir la première tête d’affiche :  Barcella.

Ce chanteur jongle avec les mots, mélangeant plusieurs style qui vont du slam à la chanson français  » classique » . Les mélodies légères se collent à des paroles plus profondes et vice et versa. Le résultat et détonnant et le public qui  ne s’y trompe pas approche en masse de la scène principale :  Barcella fait véritablement monter l’ambiance. Durant une heure et demi, l’artiste fait vibrer la foule, fait danser petits et grands pour le pour le plaisir de tous.

Durant la pause musicale, le temps que le groupe suivant se mette en place, les festivaliers se promènent auprès des stands qui favorisent le commerce équitable, les échanges culturels et artistiques internationaux en mettant en avant la responsabilité citoyenne et écologique. C’est ça aussi Lasemo: responsabiliser sur l’avenir de la planète et les danger qu’elle court.

Il est près de 20h, et les Têtes Raides arrivent sur scène. Le groupe n’a pas besoin d’un morceau entier pour se mettre dans l’ambiance chaud bouillante de la soirée. Le public apprécie aussi ces artistes qui mélange chansons à thèmes et chansons à textes. Les mélodies sont tout aussi riches et variées : son de saxophone, de guitare et de musique de cirque offrent un spectacle…. étonnant ! A la fois militant, touchant et drôle, la voix grave du chanteur touche le public qui passe du rires aux larmes.

Lire la suite sur le site de Belgian Music Festivals

Sur le même sujet
Plus d'actualité