Oui ou non?

Le plus simple, ce ne serait pas de lui poser la question? Je sais, ce n’est pas dans les us et coutumes. Mais allez, pour une fois, soyons fous: communiquons!

854931

Je veux bien le faire, si ça peut aider. J’envoie une lettre à Ma Majesté, avec une question toute biesse: comptez-vous abdiquer un jour ou l’autre (oui ou merde! – mais ça, je ne l’écris pas). Et Ma Majesté, elle me répondrait! Si.

Veuillez donc noter l’adresse, Sire: Vincent Peiffer – Moustique – Telecomlaan 5-7 – 1831 Diegem. Vous verrez, ma question toute simple n’appelle que deux réponses possibles.

Réponse 1: non, j’abdique pas, j’abdiquerai jamais! Réponse 2: oui, j’abdiquerai bientôt. De manière facultative, vous me précisez le pourquoi: à 79 ans c’est bon comme ça, je suis crevé de ma life, j’en ai plus rien à kiffer, Paola veut s’installer en Italie, Philippe me met la pression, au choix…

Important: le quand. Pour vous éviter un surmenage inutile, je vous ai préparé un QCM, il vous suffit de cocher la bonne case. Petit a: le 6 juin pour mon annif. Petit b: le 21 juillet. Petit c: le 9 août pour mes vingt ans de règne. Petit d: pour mes 80 piges, le 6 juin 2014. Petit e: après les élections de 2014, quand le gouvernement sera formé, donc possiblement à la saint-glinglin. Petit f: autres (préciser). Et voilà!

Comme je suis partageur, je diffuse votre réponse via l’agence Belga ou Facebook, comme on veut. Tous les médias nous font un bon gros badaboum pendant, allez, une semaine non-stop, et on-n’en-parle-plus! On fait ça?

Si je vous le demande, Sire, ce n’est pas que ça me semble essentiel: je m’en fiche, en gros. Je peux même vous dire comment ça se passera si vous abdiquez: exactement comme si vous nous quittiez, disons, inopinément.

Ça va d’abord gargouiller sur la question de savoir si le gamin est bien capable (comme pour son papa il y a vingt ans), si les Flamands vont ceci ou vont cela, si Mathilde est une reine gnagnagni ou gnagnagna, le temps passera…

Et finalement, question de stabilité de l’Etat, on dira que Philippe ("contre toute attente" ou "comme on pouvait s’y attendre" selon qu’on est royal-pantois ou pas) fait bien son job. Ce qui ne sera pas un exploit puisque ledit job consiste à faire ce que le Premier ministre et le kern décident.

Si je vous demande ça, c’est surtout parce que ça commence doucement à me courir sur le paletot: abdiquera/abdiquera pas, info/intox, sa forme décline/même pas vrai il pète de santé, on a trop besoin de lui/mais pas du tout Philippe est prêt…

Des JT qui ouvrent sur des "rumeurs" d’abdication "non fondées", des gazettes qui réécrivent le même dossier "exclusif" depuis un bon deux ans, révélant "à bonnes sources" et grâce à divers informateurs "proches du Palais" qu’on est à deux poils de quéquette de mouche d’une abdication royale, d’ailleurs on a vu le roi marcher avec une canne, ho, ho, le putain d’indice… Tout ça vire à la guignolade…

Je sais que vous n’y êtes pour rien, mais je crains que, disons vendredi, un JT fasse une "Edition spéciale" parce que vous vous êtes mouché et donc que ça sent l’abdication à plein. Ou que Le Soir nous sorte un hors-série parce qu’on aurait dit que vous faisiez votre tête qui boude. Or moi, j’aimerais bien être informé sur ce qui se passe vraiment dans le monde. Donc voilà, vous nous dites quoi ou qu’est-ce, et basta. J’attends votre réponse. Merci d’avance.

vincent.peiffer@moustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité