Où vit-on le mieux en Belgique?

Environnement, sécurité, mobilité, services, logement: Moustique présente le classement des localités wallonnes et bruxelloises où il fait le mieux vivre, en fonction d'une liste de critères établie notamment par vos soins. La preuve que la richesse d'une commune ne fait pas toujours le bonheur de ses habitants...

1332193

Des colonnes de chiffres, des additions, des soustractions. Cela suffit-il à dégager une sorte d'équation du bonheur? Tournez la page et découvrez la position de votre commune dans notre classement des localités où il fait "le mieux vivre" en Wallonie ou dans la capitale. Une étudebasée sur des critères économiques, relatifs à la sécurité, à l'environnement, à la cohésion sociale, à l'efficacité des services communaux, etc., mais qui a bénéficié d'un solide coup de pouce de votre part, puisque ce sont les internautes de Moustique qui ont aidé à leur élaboration.

Vous l'avez d'ailleurs peut-être remarqué, ce genre de classement centré sur la qualité de vie et non plus la froide retranscription des différences de PIB est de plus en plus répandu. On a pu lire récemment, par exemple, que Bruxelles était la 22eville du monde où il faisait bon vivre. Ou que les Belges étaient sixièmes sur une échelle du bonheur classant l'ensemble des Européens. Plus qu'une mode, on peut réellement parler de tendance. Même la très sérieuse Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), s'y est convertie, depuis qu'elle publie régulièrement son indicateur du "vivre mieux".

Dans un instant, vous sauterez donc peut-être de joie à l’idée que, statistiquement parlant, vous vivez au paradis sur terre. Ou vous vous morfondrez au vu du piètre classement qu’obtient le lieu d’élection de votre chez-vous.

Dans ce dernier cas, rassurez-vous: les statistiques n’ont pas de cœur. Elles ne mesureront jamais le coefficient d’attachement à votre village, la chaleur humaine de vos chers voisins ou le sourire de votre boulangère.

Du bonheur coule sous Trois-Ponts

En Région wallonne, la palme revient à Trois-Ponts, la commune la moins peuplée de la province de Liège (2.550 habitants). Systématiquement bien classée dans l'ensemble des catégories retenues par notre étude, elle doit son classement à la qualité de ses services publics (7e), de son cadre environnemental (8e) et de son bilan de santé (15e). On remarquera aussi que Trois-Ponts, bien que rurale, n'est pas trop pénalisée dans les classements concernant l'accès aux commerces (105e) ou la mobilité (114e), à l'inverse de beaucoup d'autres coins de notre riante campagne.    

Ces caractéristiques, Trois-Ponts les partage avec bon nombre de communes voisines de l'arrondissement de Verviers. Plusieurs de celles-ci, notamment celles de la région des cantons de l'Est, se comportent en effet très bien dans plusieurs catégories clés: "Logement", "Environnement" (niveau de pollution, présence d'espace verts, etc.) ou "Sécurité" (nombre de délits et statistiques relatives à la sécurité routière). Mieux encore, les communes appartenant à l'arrondissement de Verviers occupent les cinq premières places de la catégorie "Pouvoir d'achat" (revenus disponibles mais aussi inégalités au sein de la commune) et les quatre premières de la catégorie "Emploi" (taux d'emploi, taux de chômage, etc.). Pas étonnant donc de retrouver Bütgenbach et Saint-Vith dans le top 5 du classement général. La plupart des autres places du top 10 sont revendiquées par la province de Luxembourg pour des raisons similaires: il s'agit de communes vertes, aisées, mais affichant néanmoins une bonne cohésion sociale. Fait remarquable, dans ce top 10, il n'y a que la commune d'Esneux, en périphérie de Liège, qui ne soit ni issue de l'arrondissement de Verviers, ni de la province de Luxembourg.  

Yvoir, à la quinzième place, est ainsi la première commune de la province de Namur à figurer dans le classement. Pour le Brabant wallon, Ottignies-Louvain-la-Neuve n'apparaît qu'à la 33eplace. C'est d'ailleurs la mieux classée des 14 villes wallones comptant plus de 30.000 habitants. Et de loin. Ville ou campagne? Eternel débat. Nous ne prétendons pas l'avoir tranché mais, dans notre classement, c'est assez clair.Après Ottignies-Louvain-la-Neuve, Namur n'apparaît qu'à la 73eplace. Tandis que la plupart des autres "grands" naviguent au-delà de la 200eplace. Le classement des quatre principales villes wallones s'établit d'ailleurs comme suit: Namur (73eau général), devant Mons (223e), puis Liège (249e) et, enfin, Charleroi (267e).

La suite de notre dossier dans le Moustique du 8 avril 2015

Sur le même sujet
Plus d'actualité