Où poser ses bagages en 2015?

Quelles destinations seront "tendance" cette année? Les sites de voyages s’accordent sur quelques immanquables. On y jette un coup d’œil?

1262069

Il n’aura pas fallu attendre la fin de l’hiver pour ressentir la furieuse envie d’aller voir ailleurs si le ciel est plus bleu. De Lonely Planet à National Geographic Traveler, en passant par Grands reportages ou le Routard, sans oublier le comparateur de voyage Skyscanner, de nombreux sites, guides et magazines dédiés au tourisme ont commencé à faire monter notre fièvre voyageuse à coup de tops de destinations incontournables. Pas en reste, CNN Travel (le département voyage de la chaîne d’info américaine) a même remporté la palme de la sympathie auprès des Belges en accueillant Mons dans son top 10 (voir encadré) aux côtés de – excusez du peu – Milan, Abu Dhabi, des îles Féroé, de Downtown Los Angeles.

Mais comment faire un tri dans des listes concoctées au départ de sondages différents et ne donnant pas toujours un résultat identique? Là, c’est le Panama qui vient en tête, ailleurs c’est Singapour. Une liste française retient dans ses choix la Réunion, absente dans un relevé anglo-saxon. Pour brasser large, le Lonely Planet propose, à côté d’un best of des pays à visiter en 2015, un autre des régions à découvrir (par exemple, la Tasmanie en Australie) et celui aussi des dix villes du monde à explorer coûte que coûte ou encore quelques best of destinés à ceux qui veulent voyager autrement (Les lieux les plus ”gais” de la planète, Dix endroits pour taquiner le goujon,etc.). À chacun de débroussailler le terrain selon ses attentes (voir adresses des sites ci-dessous). Ici, on se contentera de faire un petit tour dans une poignée de pays qui ont chacun les faveurs d’au moins deux spécialistes du voyage déjà cités.

 

Singapour, la ville-Etat

 

Premier choix du Lonely Planet, mais neuvième seulement de CNN Travel, Singapour, avec ses gratte-ciel, ses kilomètres de grands magasins sur Orchard Road, sa vie nocturne rythmée par la musique pop sud-coréenne, ses hôtels chics et sa Marina Bay, fête en 2015 les 50 ans de son indépendance. Au programme: parades, spectacles et feux d’artifice. Au-delà du clinquant, l’occasion de découvrir aussi un concentré d’Extrême-Orient, peuplé de Chinois, de Malais, d’Indiens, et du même coup une cuisine variée et, paraît-il, délicieuse. Bon à savoir encore, 50 % de la superficie de Singapour est occupée par des espaces verts. Dans le cadre du jubilé, une toute nouvelle National Art Gallery sera inaugurée. Attention, les lois singapouriennes sur les drogues, cigarettes, alcools sont très strictes. Se renseigner avant le départ!

L’effet Brésil et le Nicaragua

Coupe du monde de foot oblige, le Brésil a été la destination phare de 2014. L’événement a aussi eu le mérite d’attirer davantage l’attention sur l’Amérique du Sud et centrale. Dont le Nicaragua. Longtemps ravagé par la guerre civile, il a pas mal de points communs avec le Costa Rica, son renommé voisin: plages vierges, cohorte de volcans, vestiges coloniaux, biodiversité. Tout en restant moins cher, mais jusqu’à quand? Jadis parcouru par les seuls baroudeurs, le Nicaragua s’est doté depuis peu d’établissements de luxe sur l’Emerald Coast.

On y va aussi pour dévaler en planche les pentes d’un volcan, surfer sur les vagues du Pacifique, découvrir en plongée la barrière de corail de Corn Islands. Et pour l’écotourisme. Un bémol: à croire les écologistes, la construction désormais autorisée d’un canal reliant l’Atlantique et le Pacifique risque de mettre à mal les forêts tropicales et l’approvisionnement en eau douce. Bref, il est temps d’y aller. La destination est classée en quatrième position par le Lonely Planet, laissant la deuxième place à la Namibie et la troisième à la Lituanie!

De la Namibie à la Lituanie

L’engouement pour la Namibie croît d’année en année. Tous les guides touristiques nous promettent des paysages à perte de vue où l’on passe de dunes de sable rouge à la savane, de la montagne à la côte, tout en croisant des animaux sauvages, koudous, rhinocéros noirs, zèbres. Les 25 ans de l’indépendance seront fêtés avec faste cette année à Windhoek, la capitale. L’occasion de découvrir le premier pays d’Afrique à inclure la protection de l’environnement dans sa Constitution.

Quant à la Lituanie, dernier des Etats baltes à avoir rejoint la zone euro ce 1er janvier, elle exciterait la curiosité des arpenteurs du monde notamment avec son isthme de Courlande, un ensemble de dunes battues constamment par le vent et les marées. Le site est classé au Patrimoine de l’Unesco tout comme le centre de Vilnius, une capitale Renaissance, baroque et classique, bien préservée malgré toutes les invasions. Cela suffira-t-il à attirer le chaland dans cette seule destination européenne à être inscrite, avec la République d’Irlande, dans le top 10 des pays à visiter en 2015 par le Lonely Planet? Qui le dira? Prévoir est un art bien difficile. D’autant que le choix de toute destination dépend de nombreux impondérables comme le climat géopolitique si changeant… ou un coup de cœur de dernière minute. Quoi qu’il en soit, bon voyage puisque, dixit Kerouac, "la route, c’est la vie!".

> Pour se donner envie

LE BEST OF 2015 DE LONELY PLANET. LES DERNIÈRES TENDANCES, LES MEILLEURES DESTINATIONS, Lonely Planet, 2014, 206 p. Voir aussi www.lonelyplanet.fr, http://travel.cnn.com, www.grands-reportages.com, www.routard.com

NATIONAL GEOGRAPHIC TRAVELER, BEST OF THE WORLD, en librairie ou sur http://travel.nationalgeographic.com

Sur le même sujet
Plus d'actualité