Olympie et télégénie

Les Jeux les plus regardés de l’histoire ont aussi été les plus commentés. Bilan.

475900

Après l’Euro en juin et le Tour de France en juillet, la dernière olympiade a permis aux chaînes d’atteindre de nouveaux pics d’audience. Un constat, soyons honnête, qu’on doit davantage aux températures maussades de cet été qu’au spectacle proposé dans l’ensemble. Ou même à un quelconque exploit belge. Et si Pékin, lors des Jeux de 2008, n’avait pas encore vraiment connu l’avènement des réseaux sociaux, Londres bien. Cet essor numérique – Twitter en tête – a permis aux mordus de sport d’exprimer leur avis sur la couverture télé de ces Jeux. Comme jamais auparavant.

 

En France, les internautes s’en sont ouvertement pris à leurs piliers Gérard Holtz, Nelson Monfort et Patrick Montel. Matraqués, souvent à l’excès, les commentateurs de France 2 se sont vu reprocher un chauvinisme à outrance, des commentaires dépassés et un vedettariat parfois mal placé. Mais trop l’oublient: si Holtz, 65 ans, Monfort et Montel, 59 ans tous les deux, sont à l’antenne depuis tant années, c’est d'abord grâce à une télégénie et un enthousiasme qu’on retrouve chez peu de leurs confrères. Sans quoi Alexandre Boyon, le plus fin connaisseur de France 2 à l’heure actuelle, serait une vedette et non un journaliste tout juste connu des spécialistes.

 

La RTBF et son joli plateau de London Village, agréablement animé par Christophe Delstanches et Anne-Laure Macq, s’en est globalement bien tirée. En athlétisme, le sport roi des Jeux, le tandem formé par Vincent Langendries – qui gagne en charisme plus il vieillit – et Noël Levêque a ravi autant les internautes que le grand public. Preuve que notre chaîne publique a trouvé en eux un bon alliage entre commentaires fédérateurs et techniques. Un duo qui, parfois malgré lui, a su nous offrir en prime quelques touches d’humour. Pourvu qu’on les retrouve à Rio!

 

Michel Polac, dernière provoc

Journaliste, écrivain, critique, producteur télé et radio (il a créé en 1955 Le masque et la plume sur France Inter), Michel Polac est mort, le mardi 7 août. Il avait 82 ans. Six mois après l'élection de François Mitterrand en 1981, il débarque sur TF1 avec Droit de réponse, sorte de café du commerce intello de gauche. Un décor de bistrot, de l'alcool (du vrai!), des cigarettes (parfois, on ne distinguait plus les invités derrière le bleu de la fumée) et une liberté de ton totale. Impensable aujourd'hui, l'émission en direct ne connaissait pas d'horaire de fin… Dans une ambiance survoltée, qui fait passer les talk-shows d'Ardisson et de Ruquier pour des bacs à sable, artistes, politiques, journalistes dialoguent et s'empoignent. Gainsbourg déterminé: "Vous voulez voir ma bite?" Le professeur Choron engueulant un jeune: "Ils n'ont rien à dire ces jeunes cons, ce sont des merdeux, des trous du cul." La privatisation de TF1 et l'arrivée de Bouygues mettront fin à ce joyeux bordel cathodique. Polac reviendra vers la télé grand public en 2006 sur France 2 pour former le premier duo de polémistes (avec Eric Zemmour) dans On n'est pas couché. Tous ceux qui – d'Ardisson à Taddeï – ont voulu mettre de l'intelligence à la télé lui doivent quelque chose.

 

Ça s'anime

Après le succès en France du catastrophique dessin animé Le Petit Nicolas, M6 a décidé de s'attaquer aux célèbres albums de Martine. La pauvre! Rassurons-nous, ces 52 épisodes de 13 minutes en 3D ne seront visibles que sur M6 à partir du lundi 27 août à 8h40. Sauf si La Trois ou Club RTL décident de la diffuser. Selon Claude Alix qui a réalisé cette série, l'esprit a été respecté. Manquerait plus que ça! Pas d'ordinateur, donc, ni de téléphone portable, encore moins de tablette, Martine porte un vrai cartable et écrit dans des cahiers en papier. Mais que les vrais fans se consolent, le 61e album de ce personnage créé en 1954 par Gilbert Delahaye devrait paraître en 2013. Toujours chez Casterman.

 

Ça s'applaudit

Grégory Cuilleron, candidat de Top Chef, du Dîner presque parfait mais aussi le passager mystère dans Pékin Express, n'a pas choisi M6 qui l'a fait connaître mais TV5 Monde pour présenter Paralympiques, le mag, un résumé quotidien sur les Jeux Paralympiques. Atteint d'une malformation congénitale au bras, ce passionné de cuisine est aussi fan de sport. Et il s'est lancé un nouveau défi: reprendre à Jamel Debbouze le titre d'ambassadeur de l'Agefipf (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées). Son job commence dès ce 29 août jusqu'au 9 septembre à 20h55 sur TV5.

 

Ça commence

Sur la BBC démarre ce vendredi 24 août une prestigieuse série américaine en cinq épisodes produite notamment par HBO, la BBC et la VRT. Parade's End retrace l’histoire d’un couple d’Anglais durant la Première Guerre mondiale. Une partie de la saga familiale se déroule en Angleterre et le reste dans les Flandres sur le front. Mais c'est sur la plaine de Branchon, à Eghezée en Wallonie, qu'a été planté le décor: tranchées, barbelés, arbres brûlés, trous d’obus… pour le tournage des scènes de combat. Au casting: Benedict Cumberbatch (Sherlock) et Rebecca Hall forment le couple Christopher et Sylvia Tietjens, mais on retrouvera encore Adelaide Clemens, Rupert Everett, Miranda Richardson et bien d'autres.

 

Retrouvez le reste de cet article dans votre Télé Moustique du 15 août!

Sur le même sujet
Plus d'actualité