Oblivion

Le distributeur du film n’a pas jugé utile de le montrer à la presse pour que nous puissions vous en parler en toute connaissance de cause.

834861

Mais un coup d’œil sur le C.V. du réalisateur et sur les quelques bandes-annonces distillées sur Internet permet de cerner l’objet du délit.

Après avoir créé l’univers d’Oblivion sous la forme du roman graphique, Joseph Kosinski adapte donc son propre délire sur grand écran. Spécialiste des effets spéciaux, l’ami Jo s’était déjà éclaté un maximum dans Tron: l’héritage.

Et entend bien faire de même ici, propulsant Tom Cruise dans un New York postapocalyptique déserté par les humains où le gaillard devra faire face à des hordes d’aliens qui en veulent à son intégrité.

Mais va aussi rencontrer le grand amour en la personne d’une belle inconnue en perdition qui va le forcer à remettre sa conception de la vie en question.

Mais cette couche pseudo-philosophique n’est évidemment pas le principal de ce film très Resident Evil vu le nombre de créatures ennemies exterminées. Promesse, sans doute, d'une bonne soirée entre potes avides de cascades injectées à la testostérone.

Oblivion
Pas vu
Réalisé par Joseph Kosinski. Avec Tom Cruise, Olga Kurylenko, Morgan Freeman – 126’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité